De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Z'aimez ou pas ?
Erk.....t'appelle ça de l'écriture toi ?
0%
 0% [ 0 ]
....Pas terrible du tout j'aime pas !
0%
 0% [ 0 ]
Bof moyen
0%
 0% [ 0 ]
Mouais c'est pas mal
8%
 8% [ 1 ]
J'aime bien ! C'est beau !
23%
 23% [ 3 ]
Wouaou j'adore !
0%
 0% [ 0 ]
Magnifique ! Absolument magnifique !
69%
 69% [ 9 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Ven 9 Nov - 0:09

Pitite nouvelle que j'ai écrit pour le collège ^^ Je ne voulais pas manquer la seule rédac' de l'année sujet libre Very Happy Je ne sais pas trop si elle est bien ou pas donc j'attends vos avis

------------------------------------------------------------------

Prologue


Elle regarde la pluie couler sur sa fenêtre. Elle attend le jour ou enfin elle pourra partir. Loin de sa misère et de ces malheur elle regarde ce auquel elle n'a guère le droit. Elle entends des voix en bas. Peu l'importe. Ces voix ne sont que des tortures pour elle, même si c'est soi-disant pour la sauver. Ils ne font que la tenter un peu plus chaque jour...


Libre malgrès tout



Elle marchait d'un pas vif, déterminé. Elle descendit les escaliers et se dirigea vers le hall d'entrée. Elle posa sa main sur la poignée et appuya. La porte ne bougea pas et la poignée refusa de s'incliner face à elle. Elle resta quelques minutes sans bouger, sentant la colère qui enflait en elle. Ils avaient tout prévu et l'avaient enfermée. S'ils pensaient que ça allait la retenir...Elle baissa les yeux vers la serrure qui semblait la narguer et donna un coup de pied rageur dans le bois de sa prison qui ne broncha pas et ne céda pas. Tournant les talons avec fureur elle remonta à l'étage tappant exagérémment des pieds. Elle ouvrit la porte de sa chambre et la claqua d'un geste rageur. Elle se jeta sur son lit et fixa le plafond d'un regard haineux.

Respirant avec force, sa poitrine se soulevait, comme si elle les défiait de croire qu'ils auraient pu l'enfermer, qu'ils auraient pu éteindre cette flamme de volonté qui brûlait en elle. Elle se releva d'un bond, et alluma son ordinateur. Elle se précipita sur son forum et envoya précipitamment quelques messages à ses amis. Effarés, ils lui répondirent avec des mots de soutien qui parvinrent tout juste à tordre ses lèvres en un pâle sourire qui s'effaça bien vite. Ca ne lui suffisait pas. Il lui fallait plus. Elle se leva et son regard flamboyant erra dans la petite pièce couleur blanc cassé et taupe. Ce n'était pas les couleurs d'une jeune fille mais elle s'en fichait. Elle ne savait même pas ce qu'était les couleurs d'une fille de son âge. Elle regarda sa fenêtre et ses vitres hermétiquement fermées. Plus elle s'attardait à les observer plus elles lui semblaient attirantes, comme détentrices de la clef secrète de sa liberté volée.

Elle s'approcha d'un pas hésitant et posa sa main sur la poignée regourbée et froide. Le froid ne la gêna pas. Elle le préférait au chaud qui ne faisait que plonger les gens dans une sorte de léthargie stupide. Le froid réveillait et rendait plus attentif. Le chaud engourdissait les membre, le froid accentuait les sens. Faire ce qui la tentait depuis si longtemps serait une folie. Une pure folie. Mais ses yeux noirs tombèrent sur sa boîte à photo. Elle était entrouverte, laissant passer la lumière artificielle de la lampe par un mince interstice. Saisis d'un accès de crainte elle se jeta à genoux et arracha le couvercle. Elle était vide. Sentant la rage l'envahir, elle resta immobile à fixer la petite boite noire qui avait été son trésor. Même ça ils le lui avaient pris. Elle se releva. Son regard glissa malgrès elle, vers la fenêtre qui l'attirait comme un aimant. Les volets hermétiquement clos la cachait à la vue de l'extérieur. Aujourd'hui il devait faire mauvais comme ils disaient. Elle entendait le vent se jetait en rafale avec furreur sur les morceau de bois qui grinçaient. Elle entendait le martèlement de la pluie féroce sur le toit. Elle avança d'un pas, ses beaux yeux noirs au regard voilé fixaient avec insistance la poignée dorée. Le téléphone sonna. Elle l'ignora superbement. Elle ne voulait pas entendre ces voix tant haï lui rappeler ses obligations, ses interdictions. La sonnerie stridente crissait dans ses oreilles et lorsqu'elle s'arrêta, elle eut l'impression que c'était comme le signal de sa liberté. Comme la permission qu'elle pouvait enfin avoir droit à ce qui lui avait toujours été interdit.

Sa main se posa avec appréhension sur la poignée toujours froide. Cela l'encouragea et elle appuya. Contrairement à la celle de la porte, la poignée dorée se plia à sa volonté et lui permit d'écarter les deux vitres assez lourdes qui protestèrent dans un grincement furieux. Elle n'osa pas ouvrir complètement la fenêtre. Ca lui semblait trop mystérieux. Elle vit le loquet noir de ses volets en bois noueux. Lui aussi obéit à sa main pâle. Elle poussa les deux pans de bois. Le vent se jeta soudain par l'ouverture et la heurta de plein fouet, la giflant de sa frappe glacée. Elle ressentit la claque comme un force incroyable. Si lui aussi s'imaginait qu'elle allait se plier à sa volonté, lui aussi croyait en de fausses espérances, de puériles croyances. Elle regarda le monde extérieur qui lui avait paru si loin pendant tellement de temps. Elle grimpa sur le bord de la fenêtre d'un pas chancelant accompagné de gestes maladroits. Elle se laissa bercer par les courants froids qui se glissaient contre son corps, caressant son cou, soulevant ses longs cheveux, écartant ses vêtements agressif au contact brulant de sa peau. Elle ferma les yeux chancelant légèrement sous la pression. Lorsqu'elle les rouvrit, la douce clarté de la lune se posa tel un voile sur sa peau pâle qui semblait briller dans la pénombre. L'air glacé entrait dans son corps et ses poumons la brulaient. Mais elle l'ignora. Pour la première fois elle vivait. Pour la première fois elle respirait, délivrée de cette atmosphère chaude et étouffante de cette maison où elle demeurait confinée.

Elle regarda vers le sol. La hauteur était minime. Elle pouvait sauter. lorsqu'elle toucha le sol, ses pieds nus protestèrent avec vivacité dans l'herbe mouillée et glacée. N'y prêtant pas la moindre attention elle fit un pas hésitant. Fouler le monde extérieur c'était hurler à sa prison qu'elle ne fléchirait pas et que le temps où elle obéissait sagement à leurs interdictions était révolu. Elle voulait vivre, elle voulait sentir l'air du dehors, voir ses milles et une couleurs chatoyantes. Elle se redressa de toute sa hauteur prête à affronter l'inconnu. Déjà elle sentait son mal l'envahir tels que le lui avaient prédis ses parents. Déjà elle sentait les plapitations de son coeur s'accélèraient. Peu lui importait. Ca n'était pas ça qui l'arreterait alors qu'elle était allé plus loin que ses rêves n'auraient pu le lui montrer. Foulant avec légèreté l'herbe fraiche et humide de ses pieds nus, elle parvint à la cloture du jardin. Ses doigts s'aggripèrent avec force au grillage tandis que ses yeux noirs regardaient passer les quelques voitures qui roulaient encore à une heure aussi tardive. Le vent caressait ses bras pâle qui n'avait jamais vu la lumière du jour. L'air qu'elle inspirait n'était plus celui du vent froid venu du nord aussi pur que la source, mais était à present celui craché par les automobiles et les usines. Il lui irritait la gorge. Les larmes glissaient sur son visage impassible. Les étoiles se reflétant dans ses yeux larmoyants elle se tourna vers la silhouette qui la regardait.

Les contours se dessinèrent plus précisément tandis que courait vers elle la personne effarée. Elle se tourna à nouveau vers le ciel, le cou tendu vers ses infinités lointaines et mystérieuses. Une infime plainte, sifflante et aigu s'échappa à travers ses lèvres écorchées par le gel qui commençait à se faire nettement sentir. Le son d'une marche rapide parvenait à ses oreilles. Elle savait qu'il venait de la silhouette. Le son se divisa en deux et elle perçut en réalité deux pas qui marchaient vers elle. L'un lourd et pesant, accompagnée de la respiration bruyante d'une personne massive, l'autre plus souple, se mêlant à une respiration entrecoupées de petites exclamations aigues et horrifiées. La jeune fille les ignora aussi superbement que si ça n'avait été que deux misérables brins d'herbe. De son long pas, souple et rapide, elle gagna la porte du jardin et posa sa main blanche dessus. Sans prêter attention aux exclamations des deux personnes affolées, elle l'ouvrit. Le béton l'agressa. Ses pieds protestèrent sur le gel envahissant le noir du goudron. Elle avança, indifférente. Droite et fière, elle traversa la route regardant droit devant elle. Elle arriva de l'autre côté de la route. Derrière elle les deux personnes ne purent traverser car les gens fonçaient sans s'arrêter désireux de rentrer chez eux au plus vite. Elle continua de marcher, sentant son coeur palpiter de plus en plus vite sous l'effort. Elle ne voulait pas s'arrêter et rentrer sagement chez elle, ça aurait signifier qu'elle capitulait.

Elle avait gouté à cette splendeur si rafinée qu'était cette impulsion forte et sauvage. Celle sur laquelle elle n'arrivait pas à mettre de nom. Celle à laquelle elle ne pouvait mettre un frein. Elle arriva au parc de la petite ville. Les arbres n'avaient pas de feuilles et le sol était recouvert d'une fine couche de neige poudreuse. Ses pieds glacés ne protestèrent pas, habitués au froid intense dans lequel elle les avaient obligé à se rendre. Un banc grisâtre aux couleurs ternes et défraichis par l'humidité et le temps capricieux se dessina sous ce qui devait être en été une voute ombragée de feuillages. Elle s'y dirigea et s'assit en douceur. Elle remonta ses jambes contre elle et ferma les yeux. Les étoiles dansaient devant ses paupières fermées. Le vent lui chantait de belles cantiques dans un langage inconnu. Elle s'allongea sur le banc. La flamme brulante et fougueuse qui régnait en elle, s'atténuait peu à peu vaincu par la paix que lui inspirait le monde de ses rêves. Certaines personnes rêvent de visiter les plus grand lieux, de gagner à la loterie pour devenir riche, d'autres encore espèrent obtenir le cadeaux qu'ils exigent dans un caprice et attende noël avec une impatience enfantine. Elle, non. Elle, elle aurait juste voulu être comme tout le monde, sans cette cruelle maladie qui lui étreignait son coeur fatigué, battant avec effort et pressé d'atteindre le repos précoce mais mérité. Elle, elle aurait juste voulu pouvoir vivre.

Les deux personnes qui l'avaient suivie étaient là maintenant. Sa mère pleurait, elle tenait la tête de sa fille entre ses mains et la serrait contre elle en sanglotant. Son père avait un air solennel la gorge serrée semblant accepté la fin que voulait leur unique enfant. Elle ferma les yeux et écouta le merveilleux battement qui faisait percevoir le don unique et incomparable qu'un coeur peut offrir, la vie. Mais un coeur va de paire avec une autre merveille. Une merveille qu'on ne pourra jamais retirer aux gens. Une merveille qui attire et une fois qu'elle les tient ne les lache plus. On ne peut enfermer quelqu'un. Même pour sauver sa propre vie. La merveille reprendra toujours ses droits même si elle est retardée un temps soit peu. Enfermer quelqu'un s'est l'exposer encore plus à la tentation de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mooney
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2771
Age : 21
Localisation : En train de brûler du Musso devant l'Académie Française
Loisirs : Me perdre avec Leïla, interpréter les rêves des gens, deviner les pensées des passants que je croise dans la rue...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et Dessinateur
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Ven 9 Nov - 0:54

C'est beau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diane-a-lu.livejournal.com/
LN
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Et ta soeur, on la catégorise ?
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 10 Nov - 11:27

Le thème de l'histoire est sublime, ton écriture pleine de sensibilitée, mais il faudrait que tu aère un peu ton texte. Là c'est trop un concentré d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeleneM
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Dans mon monde
Loisirs : baminton, lecture, ecriture, ordinateur...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 10 Nov - 13:27

tu vas encore avoir une super note
la chance
c'est super
bien que triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://element-place.forumactif.com/
clochette
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1011
Age : 23
Localisation : dans les étoiles
Loisirs : dessiner, lire, snowboard, ski, randonné ...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : 500 gramme de dessinateur, une touche de poète, un soupcon d'écrivain c'est môa !!
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 10 Nov - 14:27

crow joli !!!!

tu as eu combien ? (je propose 26/20 !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clochettedu39.skyrock.com
Alea
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1302
Age : 23
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Loisirs : Equitation, musique, lecture...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, poète et apprentie photographe ^^
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 10 Nov - 14:38

C'est MAGNIFIQUE avec pleins de senitments, de sensibilités... Tout est bien décrit ! Bravo ! Si tu n'as pas au minimum 19,5 alors je ne sais pas ce que ta prof attend !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
Rhiannon
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 456
Age : 20
Localisation : A l'ouest. Comme d'habitude.
Loisirs : Être sur mon ordi, lire, écrire (surtout des fics pourries), dessiner (mal), rigoler avec les ami(e)s, faire du cheval...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Massacreuse de Prose et de Strophes. Pourquoi ?
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 10 Nov - 15:17

Gare aux fautes d'orthographe, ça va te retirer des points ! Tu devrais avoir environ 18. Mais sinon, c'est super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Lun 12 Nov - 19:32

Merci tout le monde Very Happy

Je n'ai pas encore eu ma note on ne la rend que demain Wink

Pour les feutes je vais les corriger ce soir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoop
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 3496
Age : 22
Localisation : En train de m'arracher les cheveux en pensant à tous les livres qu'il faut que je lise/que je veux lire/dont je n'arrive pas à trouver le temps pour les lire.
Loisirs : Geeker, pour changer.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain.
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Lun 12 Nov - 20:13

MA-GNI-FI-QUE!

_________________
"[...]
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance."

Joachim du Bellay, Antiquités, III

Nana <3 Hachi forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Lun 12 Nov - 22:42

Merci Snoop Very Happy

Si y a un correcteur dans le coin je veux bien qu'il me donne un coup de main parce que le correcteur automatique de mo ordi ne marche plus alors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoop
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 3496
Age : 22
Localisation : En train de m'arracher les cheveux en pensant à tous les livres qu'il faut que je lise/que je veux lire/dont je n'arrive pas à trouver le temps pour les lire.
Loisirs : Geeker, pour changer.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain.
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mar 13 Nov - 18:57

je ne uis pas Correctrice, mais voilà ma correction ( il est possible et même probable que j'en ai laissé quelques erreurs...) (sur Word j'avais mit mes modifs en rouge, mais ça l'a pas fait ici... tant pis! Rolling Eyes )



Prologue

Elle regarde la pluie couler sur sa fenêtre. Elle attend le jour où enfin elle pourra partir. Loin de sa misère et de ses malheurs elle regarde ce auquel elle n'a guère le droit. Elle entend des voix en bas. Peu l'importe. Ces voix ne sont que des tortures pour elle, même si c'est soi-disant pour la sauver. Ils ne font que la tenter un peu plus chaque jour...

Libre malgré tout



Elle marchait d'un pas vif, déterminé. Elle descendit les escaliers et se dirigea vers le hall d'entrée. Elle posa sa main sur la poignée et appuya. La porte ne bougea pas et la poignée refusa de s'incliner face à elle. Elle resta quelques minutes sans bouger, sentant la colère qui enflait en elle. Ils avaient tout prévu et l'avaient enfermée. S'ils pensaient que ça allait la retenir...Elle baissa les yeux vers la serrure qui semblait la narguer et donna un coup de pied rageur dans le bois de sa prison qui ne broncha pas et ne céda pas. Tournant les talons avec fureur elle remonta à l'étage tapant exagérément des pieds. Elle ouvrit la porte de sa chambre et la claqua d'un geste rageur. Elle se jeta sur son lit et fixa le plafond d'un regard haineux.

Respirant avec force, sa poitrine se soulevait, comme si elle les défiait de croire qu'ils auraient pu l'enfermer, qu'ils auraient pu éteindre cette flamme de volonté qui brûlait en elle. Elle se releva d'un bond, et alluma son ordinateur. Elle se précipita sur son forum et envoya précipitamment quelques messages à ses amis. Effarés, ils lui répondirent avec des mots de soutien qui parvinrent tout juste à tordre ses lèvres en un pâle sourire qui s'effaça bien vite. Ca ne lui suffisait pas. Il lui fallait plus. Elle se leva et son regard flamboyant erra dans la petite pièce couleur blanc cassé et taupe. Ce n'était pas les couleurs d'une jeune fille mais elle s'en fichait. Elle ne savait même pas ce qu’étaient les couleurs d'une fille de son âge. Elle regarda sa fenêtre et ses vitres hermétiquement fermées. Plus elle s'attardait à les observer plus elles lui semblaient attirantes, comme détentrices de la clef secrète de sa liberté volée.

Elle s'approcha d'un pas hésitant et posa sa main sur la poignée recourbée et froide. Le froid ne la gêna pas. Elle le préférait au chaud qui ne faisait que plonger les gens dans une sorte de léthargie stupide. Le froid réveillait et rendait plus attentif. Le chaud engourdissait les membres, le froid accentuait les sens. Faire ce qui la tentait depuis si longtemps serait une folie. Une pure folie. Mais ses yeux noirs tombèrent sur sa boîte à photo. Elle était entrouverte, laissant passer la lumière artificielle de la lampe par un mince interstice. Saisis d'un accès de crainte elle se jeta à genoux et arracha le couvercle. Elle était vide. Sentant la rage l'envahir, elle resta immobile à fixer la petite boite noire qui avait été son trésor. Même ça ils le lui avaient pris. Elle se releva. Son regard glissa malgré elle, vers la fenêtre qui l'attirait comme un aimant. Les volets hermétiquement clos la cachaient à la vue de l'extérieur. Aujourd'hui il devait faire mauvais comme ils disaient. Elle entendait le vent se jetait en rafale avec fureur sur les morceau de bois qui grinçaient. Elle entendait le martèlement de la pluie féroce sur le toit. Elle avança d'un pas, ses beaux yeux noirs au regard voilé fixaient avec insistance la poignée dorée. Le téléphone sonna. Elle l'ignora superbement. Elle ne voulait pas entendre ces voix tant haïes lui rappeler ses obligations, ses interdictions. La sonnerie stridente crissait dans ses oreilles et lorsqu'elle s'arrêta, elle eut l'impression que c'était comme le signal de sa liberté. Comme la permission qu'elle pouvait enfin avoir droit à ce qui lui avait toujours été interdit.

Sa main se posa avec appréhension sur la poignée toujours froide. Cela l'encouragea et elle appuya. Contrairement à la celle de la porte, la poignée dorée se plia à sa volonté et lui permit d'écarter les deux vitres assez lourdes qui protestèrent dans un grincement furieux. Elle n'osa pas ouvrir complètement la fenêtre. Ca lui semblait trop mystérieux. Elle vit le loquet noir de ses volets en bois noueux. Lui aussi obéit à sa main pâle. Elle poussa les deux pans de bois. Le vent se jeta soudain par l'ouverture et la heurta de plein fouet, la giflant de sa frappe glacée. Elle ressentit la claque comme un force incroyable. Si lui aussi s'imaginait qu'elle allait se plier à sa volonté, lui aussi croyait en de fausses espérances, de puériles croyances. Elle regarda le monde extérieur qui lui avait paru si loin pendant tellement de temps. Elle grimpa sur le bord de la fenêtre d'un pas chancelant accompagné de gestes maladroits. Elle se laissa bercer par les courants froids qui se glissaient contre son corps, caressant son cou, soulevant ses longs cheveux, écartant ses vêtements agressifs au contact brûlant de sa peau. Elle ferma les yeux chancelant légèrement sous la pression. Lorsqu'elle les rouvrit, la douce clarté de la lune se posa tel un voile sur sa peau pâle qui semblait briller dans la pénombre. L'air glacé entrait dans son corps et ses poumons la brûlaient. Mais elle l'ignora. Pour la première fois elle vivait. Pour la première fois elle respirait, délivrée de cette atmosphère chaude et étouffante de cette maison où elle demeurait confinée.

Elle regarda vers le sol. La hauteur était minime. Elle pouvait sauter. Lorsqu’elle toucha le sol, ses pieds nus protestèrent avec vivacité dans l'herbe mouillée et glacée. N'y prêtant pas la moindre attention elle fit un pas hésitant. Fouler le monde extérieur c'était hurler à sa prison qu'elle ne fléchirait pas et que le temps où elle obéissait sagement à leurs interdictions était révolu. Elle voulait vivre, elle voulait sentir l'air du dehors, voir ses milles et une couleurs chatoyantes. Elle se redressa de toute sa hauteur prête à affronter l'inconnu. Déjà elle sentait son mal l'envahir tels que le lui avaient prédis ses parents. Déjà elle sentait les palpitations de son coeur s'accéléraient. Peu lui importait. Ca n'était pas ça qui l'arrêterait alors qu'elle était allée plus loin que ses rêves n'auraient pu le lui montrer. Foulant avec légèreté l'herbe fraîche et humide de ses pieds nus, elle parvint à la clôture du jardin. Ses doigts s'agrippèrent avec force au grillage tandis que ses yeux noirs regardaient passer les quelques voitures qui roulaient encore à une heure aussi tardive. Le vent caressait ses bras pâle qui n’avaient jamais vu la lumière du jour. L'air qu'elle inspirait n'était plus celui du vent froid venu du nord aussi pur que la source, mais était à présent celui craché par les automobiles et les usines. Il lui irritait la gorge. Les larmes glissaient sur son visage impassible. Les étoiles se reflétant dans ses yeux larmoyants elle se tourna vers la silhouette qui la regardait.

Les contours se dessinèrent plus précisément tandis que courait vers elle la personne effarée. Elle se tourna à nouveau vers le ciel, le cou tendu vers ses infinités lointaines et mystérieuses. Une infime plainte, sifflante et aigu s'échappa à travers ses lèvres écorchées par le gel qui commençait à se faire nettement sentir. Le son d'une marche rapide parvenait à ses oreilles. Elle savait qu'il venait de la silhouette. Le son se divisa en deux et elle perçut en réalité deux pas qui marchaient vers elle. L'un lourd et pesant, accompagnée de la respiration bruyante d'une personne massive, l'autre plus souple, se mêlant à une respiration entrecoupées de petites exclamations aigues et horrifiées. La jeune fille les ignora aussi superbement que si ça n'avait été que deux misérables brins d'herbe. De son long pas, souple et rapide, elle gagna la porte du jardin et posa sa main blanche dessus. Sans prêter attention aux exclamations des deux personnes affolées, elle l'ouvrit. Le béton l'agressa. Ses pieds protestèrent sur le gel envahissant le noir du goudron. Elle avança, indifférente. Droite et fière, elle traversa la route regardant droit devant elle. Elle arriva de l'autre côté de la route. Derrière elle les deux personnes ne purent traverser car les gens fonçaient sans s'arrêter désireux de rentrer chez eux au plus vite. Elle continua de marcher, sentant son coeur palpiter de plus en plus vite sous l'effort. Elle ne voulait pas s'arrêter et rentrer sagement chez elle, ça aurait signifié qu'elle capitulait.

Elle avait goûté à cette splendeur si raffinée qu'était cette impulsion forte et sauvage. Celle sur laquelle elle n'arrivait pas à mettre de nom. Celle à laquelle elle ne pouvait mettre un frein. Elle arriva au parc de la petite ville. Les arbres n'avaient pas de feuilles et le sol était recouvert d'une fine couche de neige poudreuse. Ses pieds glacés ne protestèrent pas, habitués au froid intense dans lequel elle les avait obligé à se rendre. Un banc grisâtre aux couleurs ternes et défraîchis par l'humidité et le temps capricieux se dessina sous ce qui devait être en été une voûte ombragée de feuillages. Elle s'y dirigea et s'assit en douceur. Elle remonta ses jambes contre elle et ferma les yeux. Les étoiles dansaient devant ses paupières fermées. Le vent lui chantait de beaux cantiques dans un langage inconnu. Elle s'allongea sur le banc. La flamme brûlante et fougueuse qui régnait en elle, s'atténuait peu à peu vaincu par la paix que lui inspirait le monde de ses rêves. Certaines personnes rêvent de visiter les plus grand lieux, de gagner à la loterie pour devenir riche, d'autres encore espèrent obtenir le cadeaux qu'ils exigent dans un caprice et attende noël avec une impatience enfantine. Elle, non. Elle, elle aurait juste voulu être comme tout le monde, sans cette cruelle maladie qui lui étreignait son coeur fatigué, battant avec effort et pressé d'atteindre le repos précoce mais mérité. Elle, elle aurait juste voulu pouvoir vivre.

Les deux personnes qui l'avaient suivie étaient là maintenant. Sa mère pleurait, elle tenait la tête de sa fille entre ses mains et la serrait contre elle en sanglotant. Son père avait un air solennel la gorge serrée semblant accepté la fin que voulait leur unique enfant. Elle ferma les yeux et écouta le merveilleux battement qui faisait percevoir le don unique et incomparable qu'un coeur peut offrir, la vie. Mais un coeur va de paire avec une autre merveille. Une merveille qu'on ne pourra jamais retirer aux gens. Une merveille qui attire et une fois qu'elle les tient ne les lâche plus. On ne peut enfermer quelqu'un. Même pour sauver sa propre vie. La merveille reprendra toujours ses droits même si elle est retardée un temps soit peu. Enfermer quelqu'un s'est l'exposer encore plus à la tentation de la liberté.

_________________
"[...]
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance."

Joachim du Bellay, Antiquités, III

Nana <3 Hachi forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mar 13 Nov - 20:18

Oki merci

Mais je l'ai déjà rendue Razz Merci quand même Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KiwiLeila
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1867
Age : 23
Localisation : Quelque part au pays des rêves...
Loisirs : Equideo, équiatation, lecture, parfois dessin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivains, Poètes, Dessinateurs, Photographes
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Ven 16 Nov - 20:16

Très beau texte, mais comme déjà dit, un peut trop oncentré et peut-être un tantinet trop lourd...
Il y avait une limite maxi à ne pas dépasser ? (mwa souvent c'est à cause de ça que mes rédac's sont trop lourdes... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histware.exprimetoi.net/
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Ven 16 Nov - 22:16

Nan y avait pas vraiment de limite c'était juste qu'elle devait prendre plaisir à lire le texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KiwiLeila
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1867
Age : 23
Localisation : Quelque part au pays des rêves...
Loisirs : Equideo, équiatation, lecture, parfois dessin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivains, Poètes, Dessinateurs, Photographes
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 17 Nov - 0:16

Pourqwa tu as mis le moins bien en haut du sondage ? J'ai failli cliquer dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histware.exprimetoi.net/
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 17 Nov - 0:25

Pour montrer que c'était là qu'il fallait cliquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KiwiLeila
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1867
Age : 23
Localisation : Quelque part au pays des rêves...
Loisirs : Equideo, équiatation, lecture, parfois dessin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivains, Poètes, Dessinateurs, Photographes
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 17 Nov - 0:26

Mais noooon ! Elle esttrès bien ta nouvelle, perso j'adore ! Très réfléchi mais aps assomant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histware.exprimetoi.net/
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Sam 17 Nov - 0:34

Merci mais on verra la note que j'aurais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mar 20 Nov - 20:31

Wouou !!!!!! J'ai eu 20 !!!!!!!! Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoop
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 3496
Age : 22
Localisation : En train de m'arracher les cheveux en pensant à tous les livres qu'il faut que je lise/que je veux lire/dont je n'arrive pas à trouver le temps pour les lire.
Loisirs : Geeker, pour changer.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain.
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mar 20 Nov - 20:33

affraid en même temps, ça m'étonnes pas tant que ça... c'était sisuper!

_________________
"[...]
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance."

Joachim du Bellay, Antiquités, III

Nana <3 Hachi forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mer 21 Nov - 20:46

Roooow Merci Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chazane
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 170
Age : 23
Localisation : sous la flotte, en Bretagne x)
Loisirs : dessiner <3 lire/écrire écouter de la musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : DESSIN POWAA *et écriture <3*
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Mer 21 Nov - 20:49

Snoop a tout a fait raison : qui ne t'aurais pas mis 20 pour un texte comme celui-la Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chazane.deviantart.com
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Jeu 22 Nov - 14:40

MOI !!!!! Razz

Merci c'est gentil Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1302
Age : 23
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Loisirs : Equitation, musique, lecture...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, poète et apprentie photographe ^^
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Jeu 22 Nov - 15:38

Oui il était magnifique !!!!! Comment tu arrives à faire de si ceau texte ?!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
M@rg@ux
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 178
Age : 24
Localisation : hum... :p
Loisirs : equideo, equitation, dance et lecure
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : ecrivain et poète
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Jeu 22 Nov - 20:50

héhéhé j'la connais s'te nouvelle pour l'avoir vue naitre, pour avoir fait les premiers commentaires, et pour avoir pleuré dessus... XD tu méritais largement ton 20 mam'! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]   Aujourd'hui à 17:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre Malgrès tout [nouvelle pour le collège ^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOUT CA POUR QUOI de Lionel Shriver
» Une petite nouvelle pour aujourd'hui
» [Walt Disney World Resort] Tout savoir pour préparer son voyage
» Enfin une bonne nouvelle pour la réception satellite
» Nouvelle caisse pour les gendarmes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: