De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les chaînes de la culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dadadele
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1973
Age : 23
Loisirs : ecrire, peindre
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Les chaînes de la culpabilité   Ven 5 Nov - 21:30

voici un texte qui a été rédigé dans le cadre d'un concours national belge où l'on avait un dico, du papier, un bic et 6 heures pour faire un récit inspiré d'une bande annonce du film "A bout de souffle" C'est donc un premier jet en quelques sortes qui a été jugé par deux écrivains et un réalisateur. Le maximum était 500 mots (si je me souviens bien)
Maintenant le texte Smile

Les chaînes de la culpabilité

Elle avait un petit accent irrésistible. Ces quelques sons mal prononcés me faisaient toujours sourire. Parfois elle mêlait des mots anglais ou mots français, surtout quand l'émotion était trop grande. Elle se faisait submerger par l'amour, la tristesse, le regret, la culpabilité...
- Je t'aime, chuchota-t-elle. Son souffle ne traversa pas la vitre.
Son visage comme à chaque fois me paraissait inaccessible. Trop doux, trop fragile, trop loin.Ses yeux s'étaient décrochés des miens. Moi je ne parvenais jamais à détourner le regard de ses deux prunelles, ses deux joyaux. Il n'était pas rare que quelques petites perles s'écoulent de ses deux saphirs. Elle savait pourtant que je préférais son rire. Elle continuait de fixer le sol. Dans ces moments-là, ses pensées devenaient aussi claires que de l'eau de roche. Je devinais sans peine ses sombres idées. Je tendais alors ma main pour la réconforter. Dans ma tête, je revivais tous les moments passés ensemble. Ma mémoire me renvoyait une image idyllique de notre rencontre.


Je l'avais vue descendre de son bus, débarquer dans Paris. Elle était seule, prête à vivre dans un pays dont elle ignorait tout. Ce fut une rencontre brutale et mémorable. Elle déambulait dans les rues, rêveuse. Coup de klaxon. Feu rouge. Freinage. Cri. Je l'attrapai avant que la voiture ne la percute. Je l'avais tirée vers moi, serrant ses épaules frêles. Tout avait été rapide. L'angoisse passée, elle se présenta :
- Patricia.
- Michel, répondis-je.
Un verre, un autre. Un rendez-vous, un autre. un baiser, un autre.
On ne se voyait pas souvent, j'étais fort occupé. Occupé à amasser de l'argent, à accomplir le rêve de ma petite Américaine : l'Italie. J'assemblai les derniers billets pour le voyage.
- Tu viens en Italie avec moi ?
- Yes...
Puis tout a dérapé. Alors que je revenais chez moi et que mes pensées m'emmenaient déjà en Italie, elle, elle subissait l'interrogatoire d'un policier. Elle ne savait pas vraiment qui j'étais. Mais la première page d'un journal quelconque la renseigna. L'inspecteur lui offrit le journal. Ma photo était en gros plan, accompagné d'un titre : "On cherche toujours le meurtrier du motard ". L'inspecteur lui avait surement mis la pression et révélé la vérité que je cachais. On ne met pas la pression sur une personne si fragile. Je l'ai rejointe en annonçant notre départ imminent pour l'Italie. Un refus et des questions. Je me doutais qu'elle était une fille bien, mieux que moi, évidemment. Mais je pensais quand même que les femmes laissaient parler l'amour et déserter la raison.
- J'ai dit à la police où tu te trouvais...


Là, dernière cette vitre sale, ses yeux contemplent toujours le sol. Moi, ma main caressait la vitre, faible consolation. Combien d'années encore ? Combien d'années déjà ? Elle venait me voir tous les jours. Je n'ai compris que trop tard que ce n'était pas moi qui était un prison... J'étais le tortionnaire de son esprit malgré moi... Tous ses sentiments qui passaient dans ses yeux : culpabilité, regret, tristesse, amour... étaient des chaînes bien trop lourdes pour elle. Elles l'enfermaient et la consumaient lentement.

Dis, pourquoi n'es-tu pas là, aujourd'hui ?


Dernière édition par dadadele le Ven 10 Déc - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Les chaînes de la culpabilité   Dim 7 Nov - 13:51

J'aime beaucoup. Ton texte est léger, empli de tristesse. Il dit juste ce qu'il faut, il est très agréable à lire.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadadele
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1973
Age : 23
Loisirs : ecrire, peindre
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Les chaînes de la culpabilité   Dim 7 Nov - 14:32

merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auguste
Plume débutante


Masculin
Nombre de messages : 10
Age : 75
Localisation : Montréal (Canada)
Loisirs : Lectire, écriture
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Les chaînes de la culpabilité   Sam 18 Déc - 0:19

Que voilà un récit mené avec souplesse et brio ! Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1302
Age : 23
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Loisirs : Equitation, musique, lecture...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, poète et apprentie photographe ^^
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les chaînes de la culpabilité   Mer 22 Juin - 23:09

Très beau texte mêlant actions, émotions, descriptions légères. On se laisse complètement guider par tes mots ! ^^ J'aime beaucoup la chute. J'aurai peut-être développé un tout petit peu plus, mais en même temps, une simple question comme ca à la fin c'est pas mal non plus. Ca nous laisse un peu de temps, une attente comme une suite, comme le personnage, on se questionne, on attend, on réfléchit et puis... on comprend. Très beau vraiment ! ^^ Et le résultat de ce concours ca a donné quoi alors ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chaînes de la culpabilité   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chaînes de la culpabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question sur les chaînes tnt ou numérique sur Genève
» 18 chaînes de plus sur la TNT lausannoise
» TNT signal (bon), mais aucune chaîne
» Les Chaînes du Must Carry d'après l'OFCOM
» Naxoo: Chaînes TV et radios numériques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: