De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Folies infantile [nouvelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senekata
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un océan de folie avec mes personnages
Loisirs : Ecire, lire, ordinateur, théatre
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : ecrivain
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Folies infantile [nouvelle]   Mar 29 Déc - 21:57

Quelques nouvelles sur mon thème fétiche : la folie. Et centré sur James. Les titres sont les thèmes imposés...

L’angoisse

James regarda les murs avec appréhension. Ils étaient tous blanc. D’un blanc trop clair. Il connaissait cette pièce. Il la connaissait trop bien d’ailleurs. Sa gorge se noua. Il était absolument seul ici. Seul avec des démons. Ils allaient bientôt arriver.

Il ne savait pas ce qui était le pire : être tout seul avec les démons ou être accompagné de quelqu’un et que son secret soit révélé à tous. Le garçon n’avait encore jamais parlé de cette pièce à personne. Il avait bien trop peur. Tout le monde allait l’abandonner. L’adulte le lui avait dit. Et il avait compris que la menace était vraie. Qui voudrait d’un fou, d’un petit garçon qui s’inventait des démons et qu’on avait besoin d’enfermer pour ne pas qu’il blesse les autres ?

Quand est-ce qu’on l’avait emmené ici pour la première fois ? Il l’ignorait. D’aussi loin qu’il se souvienne, dès qu’il avait une crise, on l’enfermait ici. Pendant des heures. Et les démons arrivaient dès qu’ils avaient le champ libre. A cinq ans, il découvrit que si il chantait, les démons ne venaient pas. Ils le laissaient tranquille. Alors il s’était mis à apprendre plein de chansons pour les repousser…

James chantait. Il chantait encore et encore. Il ne voulait plus s’arrêter. Il devait chanter. C’était là, sa seule certitude. Sa gorge se serra, son corps se mit à trembler et sa voix se cassa. Il n’arrivait plus à chanter. Et dès lors, les démons arrivèrent. Ils venaient l’embêter, le faire danser. La danse des squelettes. Une danse macabre.

Son corps se mit à bouger de lui-même et refoula sa pensée. Il se jeta contre le premier mur. Son corps se raidit. Il se jeta contre le deuxième… Et la danse commença dans le sang.

Une demi heure plus tard, les démons étaient partis. Les spectateurs aussi. James ne pleurait pas. Si il pleurait, ils reviendraient tous. Il avait compris cela bien rapidement. Il avait mal, mal partout. Dans ses membres, dans sa tête et dans son cœur. Et l’adulte revint le chercher. Il souriait, non, il jubilait. Il aimait tellement cela le voir impuissant et blessé. La pièce blanche s’en alla pour faire place à sa chambre.

« James ! James ! Réveille toi mon chéri ! »
James ouvrit ses yeux et se releva douloureusement. Tandis que sa mère partait, il se regarda dans une glace. Il n’y avait plus aucune trace des coups qu’ils lui avaient donné. Ils ou lui c’était du pareil au même. La voix lui cria de nouveau de venir. Il se retourna et lui répondit qu’il arrivait. Il leva de nouveau les yeux vers le miroir. Il vit la salle blanche avec le garçon en sang et tous les spectateurs qui le regardaient. Lui ou James. James ou Lui. C’était du pareil au même.

Le doute

James regarda de nouveau la salle dans laquelle il était. Le papier peint était bleu. Le parquet était en bois et plein de jouets traînaient dessus ou étaient rangés dans des malles. Il regarda de nouveau sa mère. Elle semblait anxieuse. Elle parlait avec l’insecte en blouse. C’était franchement un grand insecte. Mais il se garda bien de le dire…

Etait ce vraiment un insecte ? Il ne savait plus. Il doutait beaucoup maintenant. Sa mère l’appelait « docteur ». Sa mère… C’était elle la cause de ce doute incessant.

Avant, il n’avait jamais douté de ce qu’il voyait. Quand il voyait des animaux habillés, il savait qu’il s’agissait de démons. Les démons qui venaient le soir, il les connaissait aussi. Ils lui faisaient du mal si il s’énervait. Mais jamais il ne les avait remis en doute.

Les spectateurs étaient aussi une partie de lui. Il le savait bien. En fait, des fois il cédait sa place parce qu’il était lui-même un spectateur… Il était le numéro 7. Il le savait. Il n’avait pas à se demander pourquoi, ou si c’était réel. L’idée que tout cela soit faux ne lui avait jamais effleuré l’esprit. Mais maintenant.

Quand est-ce qu’il avait commencé à douter ? Probablement quand il avait raconté à sa mère que des démons venaient l’embêter. Mais pourquoi diable lui en avait il parlé ? Sans doute parce que pour la première fois il avait eu confiance en quelqu’un. Au point de la considérer comme sa vraie mère alors qu’elle n’était que sa mère adoptive…

Au début elle avait juste souri. Elle n’avait pas compris. Mais quand le lendemain, il lui avait raconté sa nuit et les spectateurs dans la glace, elle avait semblé un peu plus inquiète. Il aurait du le remarquer. Elle lui avait demandé qui lui racontait des histoires aussi terrifiantes. Il aurait du mentir. Il avait été stupide. Il avait dit : « personne. »

Là, elle lui avait dit de se taire, que ce n’était pas vrai. Elle avait paniqué. Et le doute s’était insinué en James comme le poison d’une vipère coule dans les veines de celle qu’elle a mordue. Quand il avait regardé dans la glace, ils les avaient revus. Il n’avait pas réfléchi et il avait cassé la glace. C’était la fin. Il avait totalement perdu confiance. Sa mère l’avait emmené ici et le doute était resté gravé dans son cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Folies infantile [nouvelle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars
» Nouvelle série sur disney chanel ( sonny )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: