De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tu ne devrais pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Tu ne devrais pas   Ven 9 Oct - 19:43

Petit texte non relu, fin terriblement bâclé et style assez nouveau pour moi. Avis ?

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir. »

Yann se retourna à l’entente de cette phrase. C’était Pauline. Elle avait mis sa robe grise, celle qu’il n’aimait pas parce qu’elle lui donnait triste. Mais peut-être l’était-elle vraiment ? Il jaugea ses yeux clairs, démesurés dans son visage maigre, et contempla ses lèvres serrées à la recherche d’une émotion qu’il ne vit pas. Aucune mèche ne s’échappait de son chignon, ça lui donnait l’allure d’une fillette vieille avant l’âge. Et puis elle regardait dans le vide. Il fronça les sourcils.

« J’en ai besoin.
- Mais tu as bu ! »

L’homme sentit ses épaules s’affaisser et soupira presque malgré lui. Encore cet argument. Toujours cet argument. Pauline serrait les poings maintenant, elle était mécontente, fâchée. Tout son être semblait lui dire qu’il exagérait, qu’il n’avait pas le droit de faire ça. Pas le droit de se pencher sur cette bouteille à l’odeur enivrante. La liqueur avait bon goût, pourtant, il aimait quand elle se répandait dans son palais avec un léger arôme de liberté.

« Je tiens bien l’alcool.
- Ils disent tout ça, murmura tristement la jeune fille. »

Elle tenait entre deux doigts un article de journal soigneusement découpé. Il lui prit des mains en évitant son regard et le lut. Il y avait encore eu un accident de circulation. Au volant, des ivrognes. Et puis, des photos de voitures aux tôles froissées et aux vitres brisées. Et des morts. Hommes, femmes, enfants.

« Il ne faut pas lire ce genre de choses. »

Elle baissa les yeux. Elle allait pleurer. Il déchira le papier.

« C’est des mensonges, tout ça ! »

Pas de réponse. Les fragments de l’article s’envolèrent comme des papillons blancs avant de choir sur le carrelage de la cuisine. Pauline se pencha pour les ramasser et, sans un mot, les mit à la poubelle. Yann ramassa les clés de contact qui traînaient dans l’entrée.

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir, répéta-t-elle, presque suppliante.
- Je sais. »

Il posa la main sur la poignée. Elle baissa la tête.

« Ton manteau.
- J’ai pas froid. »

La porte claqua. Pauline pleurait, et Yann était furieux. Pour elle, il aurait décroché la lune ou soulevé des montagnes ou appris comment voler avec les oiseaux. Pour elle, il buvait mais ce n’était pas de l’alcool, c’était des rêves bruts, du courage à l’état pur, une bouffée de chaleur exaltante. Mais elle ne comprenait pas. Et elle lisait les journaux, et elle mettait sa robe grise, et elle se faisait des chignons dont aucune mèche ne s’échappait ! Il crispa les mains sur son volant, enfonça le pied sur l’accélérateur. Le moteur rugit. Ça aussi, ça avait des allures de liberté. Ça aussi, il aurait voulu lui donner. Elle n’aimait pas qu’il conduise. Elle était trop fragile, trop compliquée à comprendre. Parler à une bouteille ou à une voiture, c’est plus facile. C’est ça, il allait parler à sa vieille carrosserie.

« Tu sais, quand je conduis, je sais où je vais. Je choisis ma route. Mon chemin. Mon tournant dans l’embranchement. Ou alors c’est à sens unique, et c’est aussi bien parce que je sais que je risque pas de me tromper. »

La route était trouble. Mais c’était pas à cause des larmes, bien sûr. Yann ne pleurait jamais. Il ne riait pas non plus. Enfin, pas vraiment.

« Le problème avec la vie c’est que c’est pas pareil. La direction qu’on prend, c’est pas tout le temps celle qu’on voudrait et on n’a même pas de voitures. On se crève les pieds sur les cailloux du chemin. Et Pauline elle est pas contente si je trouve un moyen d’aller sur la voie express… »

Il parlait trop, il allait trop vite. Il avait grillé un feu. Ça le fit sourire. Griller un feu. Arroser de l’eau. Monter en bas. Descendre en haut. Et puis quoi encore ? Les gendarmes croyaient lui faire la morale, illogiques qu’ils étaient ? Ils ne lui donneraient pas d’ordre !

« Allez, accélère, ma cocotte. On va lui montrer, à Pauline, qu’elle a tort. On va lui montrer qu’à son rythme, elle va aller dans une impasse sur le chemin de la vie… Une impasse… »

Yann freina. Ses mains étaient moites sur le volant. Sa poitrine lui semblait serrée dans un étau sans qu’il comprenne pourquoi. Une impasse sur le chemin… Pauline… Est-ce que… ? La voiture de police l’avait rattrapée, les gendarmes sifflaient, parlaient de test d’alcoolisme. Il ne voulait pas les écouter, il avait peur, peur pour Pauline. Quelque chose n’allait pas, il le sentait. L’uniforme bleu apparut dans le rétroviseur, il démarra brusquement, fit demi-tour. Vite, plus vite. Toujours plus vite. Il faillit manquer le virage, les pneus crissèrent. Plus vite ! La nausée le prit, il revit la robe grise et le chignon et les yeux tristes… Où avait-il mis ses clés ? Tant pis, un coup d’épaule dans la porte.

« Pauline ! »

C’était elle, là. Allongée par terre. Il y avait un revolver dans son poing et une flaque rouge autour de sa tête. Le sol se mit à tourner sous Yann, quelque chose coulait sur ses joues. Il ne pleurait pas, non, il ne pleurait jamais…

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir. »

Il entendait encore sa voix triste en tombant à genoux. La sirène de la police, tout près, il se mit à vomir. Pauline… Pauline…

« Vous croyez que c’est lui qui a fait ça ? »

Des mains étrangères l’empoignaient, le secouaient. Il entendait la voix des policiers, voyait les yeux clairs et vitreux, encore grands ouverts.

« On dirait qu’il a bu… »

Soudain, son visage s’éclaira d’un sourire vacillant, comme désabusé. Mais oui. Mais oui, bien sûr, c’était ça ! Pourquoi s’inquiétait-il ? Il ne fallait pas s’en faire. Non, non, ce n’était pas du sang, juste du vin.

« T’as vu, Pauline, ça fait du bien de se sentir libre…
- Il est en train de me claquer dans les doigts !
- Hein, Pauline ?
- Mon dieu, il délire complètement… »

Juste du vin. Rassuré, Yann laissa le noir l’envahir peu à peu. Juste du vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
LN
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Et ta soeur, on la catégorise ?
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Ven 9 Oct - 23:41

Ok.

Malgré l'aspect encore une fois assez lugubre de ta nouvelle, elle me plait bien. Parce qu'elle est vivante. De jolis passages, le lyrisme passe bien, j'aime beaucoup. Et la tristesse n'est pas "lourde" ou écœurante, ce qui est bien. Améliorer le texte... en l'enrichissant peut-être ?
Ça vaudrait le coup de développer plus tes idées. C'est très très bien pour un premier jet.
Mais je ne suis pas très fan de la fin. Trop facile ? Non, ce n'est pas exactement ça, ce n'est pas une fin échappatoire, mais elle ne me plaît pas, je ne sais pas pourquoi. très constructif ^^

édit : par la fin, je veux dire la mort par le pistolet. Pas la toute fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Sam 10 Oct - 10:29

Merci beaucoup LN^^ Je sais que tu ne mâches pas tes mots, alors ça me paraît d'autant plus sincère !

Pour reprendre le côté "vivant" de ma nouvelle, je suis contente que tu l'ai ressenti, c'était le but. En parlant de l'alcoolisme, je voulais rester dans des tons "lugubres" comme tu dis, mais en changeant un peu. Je n'ai pas pu m'empêcher de glisser la mort dans mon texte, mais bon... Ça me fait plaisir d'avoir réussi à donner une image moins oppressante de la tristesse.
Ensuite, tu as parlé de développer mes idées: je suis d'accord avec toi, je sais très bien que ce n'est pas très... riche. J'aimerais y remédier mais je ne sais pas trop comment. Si tu as des idées, n'hésite pas à les dire, ça m'aiderait énormément !
Et cette fameuse fin, je comprends qu'elle ne te plaise pas. C'était la première idée qui m'était venue et en plus, je l'ai rédigée de manière bâclée. Mais elle a fait son chemin dans mon esprit et je crois que je m'y suis habituée, j'aurai du mal à la changer... En fait, j'aime le fait que ce ne soit pas Yann qui meurt dans un accident de voiture (cela aurait fait trop moralisateur, trop "je te l'avais bien dit" et beaucoup trop prévisible) mais cette jeune fille profondément affectée par sa dépendance à l'alcool. Et je n'ai aucune idée de chute autre que sa mort. Sans compter que ce sang me permet d'appuyer sur le vin qui est en quelque sorte au centre de la nouvelle. Donc je ne sais pas quoi faire, j'attends d'autres avis pour voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
LN
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Et ta soeur, on la catégorise ?
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 11 Oct - 21:10

Oui, mais pourquoi un coup de pistolet ?
Le fait que la fille meurt, pas de problème. C'est le pistolet qui me chiffonne.

Pour développer ce petit texte tu pourrais... l'allonger, tout simplement, en faire une nouvelle, il y a encore tant à dire ! Première fois que je vois un sujet grave abordé de manière aussi fine et convaincante sur ce forum, je crois. (après, je parle pour ce que j'ai lu. J'ai peut-être raté des chef-d'œuvres)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Lun 12 Oct - 19:37

Mmm... Je voulais qu'il y ait du sang (toujours à cause du vin). Pas de pendaison ou de truc comme ça. Mais peut-être un couteau ? Ma sœur m'a dit aussi que c'était pas très crédible (le pistolet est bruyant, ça aurait dû alerter les voisins...) mais je n'ai pas trouvé comment remplacer ça. Je verrais.

"Il y a encore tant à dire !" C'est justement ce qui me chiffonne. Rallonger, développer, c'est prendre le risque d'alourdir tout ça. Si je m'étends sur la tristesse, je risque de lui retirer cette dimension "fine et convaincante"... Et j'aimais bien le flou autour de la relation de Pauline et de Yann (ma sœur les pensait amoureux, pour moi c'était un père et sa fille, je ne sais pas ce que tu en as pensé) Enfin bon, je vais voir. En tout cas tes commentaires me font très plaisir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
LN
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Et ta soeur, on la catégorise ?
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Lun 12 Oct - 21:55

Je les pensait amoureux aussi...

Si tu veux garder le "flou artistique", suis ton envie... allonger la nouvelle aurait pour conséquence ou de le faire disparaître, ou de dénaturer le texte. Cela peut donner quelque chose d'intéressant.aussi, mais si c'est pour que ton texte ne te plaise plus... ça ne vaut pas le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Mar 13 Oct - 18:22

J'essaierais de le faire mais je garderais cette version au cas où, au lieu de faire "par-dessus" comme à mon habitude. Quant au fait que tu les penses amoureux, ça ne me surprend pas, c'est ce qui paraît le plus évident dans mon texte. Mais j'ai une vision assez particulière des personnages que j'ai du mal à retranscrire de manière à ne pas casser l'ambiance... En tout cas, je vais m'y mettre sérieusement quand j'aurais le temps (ce week-end, sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Sam 17 Oct - 13:11

Nouvelle version. J'ai ajouté des choses plus que je n 'en ai modifié. C'est fait un peu à la va-vite, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai pensé la baptiser plutôt "Juste du vin", n'est-ce pas trop "révélateur" ? Donnez vos avis.

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir. »

Yann se retourna à l’entente de cette phrase. C’était Pauline. Elle avait mis sa robe grise, celle qu’il n’aimait pas parce qu’elle lui donnait triste. Mais peut-être l’était-elle vraiment ? Il jaugea ses yeux clairs, démesurés dans son visage maigre, et contempla ses lèvres serrées à la recherche d’une émotion qu’il ne vit pas. Aucune mèche ne s’échappait de son chignon, ça lui donnait l’allure d’une fillette vieille avant l’âge. Et puis elle regardait dans le vide. Il fronça les sourcils.

« J’en ai besoin.
- Mais tu as bu ! »

L’homme sentit ses épaules s’affaisser et soupira presque malgré lui. Encore cet argument. Toujours cet argument. Pauline serrait les poings maintenant, elle était mécontente, fâchée. Tout son être semblait lui dire qu’il exagérait, qu’il n’avait pas le droit de faire ça. Pas le droit de se pencher sur cette bouteille à l’odeur enivrante. La liqueur avait bon goût, pourtant, il aimait quand elle se répandait dans son palais avec un léger arôme de liberté.

« Je tiens bien l’alcool.
- Ils disent tout ça, murmura tristement la jeune fille. »

Elle tenait entre deux doigts un article de journal soigneusement découpé. Il lui prit des mains en évitant son regard et le lut. Il y avait encore eu un accident de circulation. Au volant, des ivrognes. Et puis, des photos de voitures aux tôles froissées et aux vitres brisées. Et des morts. Hommes, femmes, enfants.

« Il ne faut pas lire ce genre de choses. »

Elle baissa les yeux. Elle allait pleurer. Il déchira le papier.

« C’est des mensonges, tout ça ! »

Pas de réponse. Les fragments de l’article s’envolèrent comme des papillons blancs avant de choir sur le carrelage de la cuisine. Pauline se pencha pour les ramasser et, sans un mot, les mit à la poubelle. Puis elle se tourna à nouveau vers Yann.

« Tu ne buvais pas, avant. »

Il haussa les épaules. Il se sentait plus raide qu’il l’aurait voulu et maudissait les mots si douloureux qu’elle pouvait lancer.

« C’est ma faute ? insista-t-elle doucement.
- Non. Tu sais bien que non.
- Mais c’est à cause de moi que maman est partie, n’est-ce pas ?
- Je t’ai dit non ! »

Il avait crié et le silence qui suivit le mit mal à l’aise. Il grogna, évitant les deux yeux clairs :

« Et puis laisse ta mère où elle est.
- Au fond d’une tombe, souligna-t-elle d’un ton amer qu’il ne lui connaissait pas. »

Elle avait pincé les lèvres, contrariée et un peu triste, aussi. Yann secoua la tête pour dissiper le souvenir des mains décharnées et des orbites presque creuses. Le souvenir de la maladie qui, lâche et cruelle, avait frappé pendant la période de faiblesse qui suit les accouchements. Au moins Nolwenn était-elle morte heureuse. Au moins avait-elle pu choisir le prénom de sa fille. Il soupira et ramassa les clés de contact qui traînaient dans l’entrée.

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir, répéta-t-elle, presque suppliante.
- Je sais. »

Il posa la main sur la poignée. Elle baissa la tête.

« Ton manteau.
- J’ai pas froid. »

La porte claqua. Pauline pleurait, et Yann était furieux. Pour elle, il aurait décroché la lune ou soulevé des montagnes ou appris comment voler avec les oiseaux. Pour elle, il buvait mais ce n’était pas de l’alcool, c’était des rêves bruts, du courage à l’état pur, une bouffée de chaleur exaltante. C’était la possibilité de lui donner un avenir, de voir rire ses yeux de presque orpheline, de l’entendre parler avec la même volubilité que les autres jeunes gens. La possibilité de lui offrir un sommeil toujours aussi paisible que celui des anges et de pouvoir la protéger de tous les dangers. Mais elle ne comprenait pas. Et elle lisait les journaux, et elle mettait sa robe grise, et elle se faisait des chignons dont aucune mèche ne s’échappait ! Il crispa les mains sur son volant, enfonça le pied sur l’accélérateur. Le moteur rugit. Ça aussi, ça avait des allures de liberté. Ça aussi, il aurait voulu lui donner. Elle n’aimait pas qu’il conduise. Elle était trop fragile, trop compliquée à comprendre. Parler à une bouteille ou à une voiture, c’est plus facile. C’est ça, il allait parler à sa vieille carrosserie.

« Tu sais, quand je conduis, je sais où je vais. Je choisis ma route. Mon chemin. Mon tournant dans l’embranchement. Ou alors c’est à sens unique, et c’est aussi bien parce que je sais que je risque pas de me tromper. »

La route était trouble. Mais c’était pas à cause des larmes, bien sûr. Yann ne pleurait jamais. Il ne riait pas non plus. Enfin, pas vraiment.

« Le problème avec la vie c’est que c’est pas pareil. La direction qu’on prend, c’est pas tout le temps celle qu’on voudrait et on n’a même pas de voitures. On se crève les pieds sur les cailloux du chemin. Et Pauline elle est pas contente si je trouve un moyen d’aller sur la voie express… »

Il parlait trop, il allait trop vite. Il avait grillé un feu. Ça le fit sourire. Griller un feu. Arroser de l’eau. Monter en bas. Descendre en haut. Et puis quoi encore ? Les gendarmes croyaient lui faire la morale, illogiques qu’ils étaient ? Ils ne lui donneraient pas d’ordre !

« Allez, accélère, ma cocotte. On va lui montrer, à Pauline, qu’elle a tort. On va lui montrer que c’est qu’une petite gamine bornée qui croit tout savoir. Qu’à son rythme, elle va aller dans une impasse sur le chemin de la vie… Une impasse… »

Yann freina. Ses mains étaient moites sur le volant. Sa poitrine lui semblait serrée dans un étau sans qu’il comprenne pourquoi. Une impasse sur le chemin… Pauline… Est-ce que… ? La voiture de police l’avait rattrapée, les gendarmes sifflaient, parlaient de test d’alcoolisme. Il ne voulait pas les écouter, il avait peur, peur pour Pauline. Quelque chose n’allait pas, il le sentait. L’uniforme bleu apparut dans le rétroviseur, il démarra brusquement, fit demi-tour. Vite, plus vite. Toujours plus vite. Il faillit manquer le virage, les pneus crissèrent. Plus vite ! La nausée le prit, il revit la robe grise et le chignon et les yeux tristes… Les mains décharnées de Nolwenn... Où avait-il mis ses clés ? Tant pis, un coup d’épaule dans la porte.

« Pauline ! »

C’était elle, là. Allongée par terre. Inerte, comme les poupées de chiffon avec lesquelles elle jouait, petite. Un couteau suisse gisait à côté de sa main fragile, les veines étaient tranchées et le poignet baignait dans une mare de sang. Le sol se mit à tourner sous Yann, quelque chose coulait sur ses joues. Il ne pleurait pas, non, il ne pleurait jamais…

« Tu ne devrais pas prendre la voiture ce soir. »

Il entendait encore sa voix triste en tombant à genoux. La sirène de la police, tout près, il se mit à vomir. Pauline… Pauline…

« Vous croyez que c’est lui qui a fait ça ? »

Des mains étrangères l’empoignaient, le secouaient. Il entendait la voix des policiers, voyait les yeux clairs et vitreux, encore grands ouverts.

« Ça ressemble plus à un suicide.
- On dirait qu’il a bu… »

Soudain, son visage s’éclaira d’un sourire vacillant, comme désabusé. Mais oui. Mais oui, bien sûr, c’était ça ! Pourquoi s’inquiétait-il ? Il ne fallait pas s’en faire. Non, non, ce n’était pas du sang, juste du vin.

« Regarde, Pauline ! Regarde comme tu es libre, maintenant…
- Je ne comprends pas ce qu’il dit. Il délire complètement !
- Pauline… Ma petite Pauline…
- Aidez-moi ! Il va me claquer dans les doigts ! »

Juste du vin. Rassuré, Yann laissa le noir l’envahir peu à peu. Juste du vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 19:55

...Personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:00

Si, moi , j'arrive, le temps de le lire !


J'aime beaucoup ton texte, je nai pas lu la première version. Je ne sais plus où, mais tu as oublié un mot, au début. C'est son père, c'est ça ? Je n'ai pas grand chose à dire, si ce n'est que tu devrais essayer de rendre plsu d'émotions et d'intuition quand il fait demitour, mais si il est ivre, ça risque de faire bizarre, justement parce qu'il n'est pas lucide, donc c'est toi qui voit. Voilà !

_________________
Soy hija de la luna.



Dernière édition par Cabélyst le Dim 8 Nov - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:02

Merchi^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
A. N. O'Nyme
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 871
Age : 21
Localisation : Très loin de son sens de l'orientation
Loisirs : Se perdre, mais avec quelqu'un
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Etre humain normalement constitué
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:02

Loli.
Tu sais, ce texte, je l'ai lu, un peu blasée par ce que j'avais avalé cet après-midi.
Soit c'est le contraste avec une montagne de poésie que tu sais même pas ce que ça veut dire, soit c'est ton talent. Peut-être les deux. J'ai attrapé ce texte dans une sorte de brume d'abrutissement, en me disant après ça tu révises la SVT, et puis... Je me suis laissée happer, voilà. Ce n'est pas un texte tragédico-tragédiquement tragédique. C'est juste un moment de ces vies qu'on aperçoit, qu'on ne connaît pas. C'est léger comme un verre de rosé, ça a l'arôme enivrant du bordeaux.
C'est juste beau.

_________________
image de dark-spider
Qui a dit que l'écriture était une névrose ?
Ne guérissons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:09

...Je sais pas quoi dire. Pour être franche, j'aurai jamais pensé recevoir un commentaire comme ça. J'étais déjà plutôt fière d'avoir "convaincue" la dure critique qu'est LN, mais lire quelque chose comme ça de toi, vraiment ça me touche. Parce que cette impression fugace d'un drame si courant, c'est exactement ce que je voulais faire ressentir. Et parce que, évidemment, j'admire énormément ta manière d'écrire. Alors, que puis-je dire ? Merci ? Qu'est-ce qu'on peut répondre à "C'est juste beau." ?

Par contre, j'aimerai savoir si tu as lu les deux versions. Et laquelle tu as préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Herbe Folle
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1192
Age : 20
Localisation : Dans l'univers, sur un grain de poussière...
Loisirs : Cheval <3 Lire. Et écrire si possible.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain avec un soupçon de poète...
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:10

Rien à dire. Tu t'améliores au fil de tes textes, vraiment c'est très bien =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:10

De rien Loli ! (J'ai édité mon post pour le commentaire)
*grillée deux fois rien que pour ça, par Loli, et pas Herbou qui prend sa revanche... ^^ )

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. N. O'Nyme
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 871
Age : 21
Localisation : Très loin de son sens de l'orientation
Loisirs : Se perdre, mais avec quelqu'un
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Etre humain normalement constitué
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:15

Oui, j'ai lu les deux versions, et, si la deuxième lève le voile sur le drame quotidien de cette famille, la première était plus brumeuse, plus libre. Si tu veux, à la première, on pouvait imaginer ce qu'on souhaitait, tandis que là, on a réellement ce que tu souhaites qu'on voit. Mais les deux ont la même qualité, c'est à dire l'impression d'un rêve, comme tu le dis, rendu brumeux. Je dois t'avouer qu'en lisant ça, j'avais l'impression d'avoir l'alcool de Yann dans mes veines, d'être brumeuse comme j'aime.
Je crois que j'ai aimé les deux versions, mais la deuxième pousse les descriptions des personnages plus intéressantes. A toi de voir.

_________________
image de dark-spider
Qui a dit que l'écriture était une névrose ?
Ne guérissons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:22

Herby --> Merci. Oui, j'ai le sentiment d'avoir fait des progrès, je suis contente que tu t'en rendes compte aussi.

Cab' --> Merci, encore une fois. Peu lucide... C'est bien ainsi qu'il est, Yann, en effet. Trouble. Flou. Etrange. Indécis. Pourquoi fait-il demi-tour ? Il l'ignore lui-même. Crainte, intuition. Il n'y a pas grand-chose à expliquer. Pas de mystère ni de clarté. J'ai pris le risque de le doter d'un "sixième sens" presque irrationnel, ça plaît, ou pas. Et oui, c'est bien le père de Pauline.

Nyme --> Oui, j'aimais bien ma première version. Elle était libre et je n'avais pas besoin de poser des mots sur l'univers que j'avais en tête. Après, il y a eu le commentaire d'LN pour me pousser à développer tout ça. J'ai donc tout naturellement expliqué pourquoi Yann était alcoolique. D'ailleurs, j'ai bien un projet de nouvelle de sa vie avec Nolween, avant Pauline... Enfin bon. Je ne préfère aucune version, quant à moi, c'est pour ça que je t'ai demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:26

De rien Loli, et t'en fait pas, j'adore ce côté que tu lui as donné !

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:29

Ah, j'avais peur que ce soit négatif...

Mmm, j'ai une idée qui germe sur Yann qui se retrouve seul. A voir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:33

Non, t'en fait pas, ton texte est... beau, y'a pas d'autre mot.
J'espère que l'idée va s'épanouir !

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbe Folle
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1192
Age : 20
Localisation : Dans l'univers, sur un grain de poussière...
Loisirs : Cheval <3 Lire. Et écrire si possible.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain avec un soupçon de poète...
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:36

Mdr Cab' ^^

Moi je préfère la deuxième version Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:38

Bah quoi Herbou, qu'est ce que j'ai dit ? scratch

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:38

La seconde version est plus étoffée, en effet.

J'ai déjà écrit le début de "l'idée" !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:39

Moi j'ai lu que la deuxième donc forcément... ^^
Chouette !

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herbe Folle
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1192
Age : 20
Localisation : Dans l'univers, sur un grain de poussière...
Loisirs : Cheval <3 Lire. Et écrire si possible.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain avec un soupçon de poète...
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Dim 8 Nov - 20:43

Euh ba j'ai rpis ma revanche Cab' xD

Attention deux modos en train de flooder u_u


Sinon j'ai hâte de lire ça Loli ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu ne devrais pas   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu ne devrais pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'un marchombre exactement...?
» [RESOLU] question sur le changement de formule au bout de 3 mois
» Ressorts pour amortos / suspensions 1/16
» Bug ? Silhouette studio, ligne qui ne devrais pas être là
» Je dois installer le driver mais comment ? Résolu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: