De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pas de nom (Nouvelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 15:24

Donnez-moi votre avis, je sais pas si je continue dans ce sens ou non. J'ai le reste en réserve.

« Ma puce, si tu savais à quel point j’attends chacun de tes mots, si tu savais combien ils touchent mon cœur délaissé et le laissent fou d’envie de te voir. Ne me fais pas attendre plus longtemps. Tu me manques. Will ». Envoi en cours, veuillez patienter...
On me dira que ce n’est encore qu’un mensonge. Mais pour moi, il n’y a pas de mensonge plus beau. J’aimerais tant pouvoir vivre dans ses yeux. Pourtant, j’ai l’impression de mourir. Il y a maintenant des années que je vis en mentant, en espérant que « son » histoire deviendra mienne. Je rêve, et rêver me fait du bien. Doit-on prendre part au terrible jeu de la vie lorsqu’il nous détruit peu à peu ? Je préfère vivre ailleurs que brûler de douleur.
Mon cœur appartient à tout le monde, mais personne ne le sait. Je les aime tous et toutes, je les adore et les complimente. Je ne leur mens pas, à eux. Ma bouche parle d’elle seule, mon cœur ne réagit pas. Est-ce mal d’aimer ainsi ? Est-ce mal de donner son amour, son cœur à chaque personne qui nous ressemble ? Je ne me sens pas en tort. Oui, je suis bien comme ça. Je ne cherche pas le contact physique, il me dégoûte. Je ne veux toucher qu’une seule chose : le cœur, si ce n’est pas l’esprit.
Tous les matins, je vérifie ma boîte mail, mon portable, chaque moyen de discussion qui nous unis. Souvent, des messages doux m’y attendent. Je les lis un sourire aux lèvres, répondant à chaque fois avec une part de tendresse. S’ils savaient tous que je n’aie qu’eux. La vie est bien triste, lorsque je dois rester sur une chaise toute la journée, écoutant des professeurs qui s’ennuient eux-mêmes. Ils ne savent pas que ma vie est bien plus belle qu’ils ne le croient.
Je viens d’une famille équilibrée. Un frère, des parents parfaitement heureux ensemble, des sorties chez des amis de temps en temps...Un stéréotype de la vie parfaite. Pourtant, ils ne voient pas que la vie, leur vie, me fait peur. J’ai l’impression de mentir constamment. Oui, je mens. Chaque sourire que j’adresse ne montre pas la souffrance que j’éprouve, chaque rire que je laisse échapper est plus nerveux que naturel...Je ne me sens pas à ma place. Je ne sais pas pourquoi.
J’ai pourtant essayé de me mêler à leur vie, de partager leurs émotions. Mais comment faire lorsqu’on ne comprend même pas ce que signifie le mot amour ? Bien sûr, j’ai essayé de comprendre cela aussi. Mais cela ne se résuma qu’à des échecs. Ma vie est faite d’échecs. J’aimerais leur montrer que je m’y intéresse, mais j’ai trop peur. Je veux disparaître.
Lui, c’est moi. Moi, c’est lui. Pour moi, c’est une évidence. Pour d’autres, c’est une aberrance. Personne ne comprend pourquoi je ne suis pas comme les autres. Etrangement, j’ai remarqué que nous sommes tous passé par là. Alors, est-ce moi, ou les autres qui mentent ? J’ai attendu de longues années avant de déclarer officiellement qui je suis. Je ne l’admets toujours pas. Est-ce de la pudeur ? Je n’en sais rien. Je vais bien. C’est tout ce qui compte.
Je l’ai rencontrée en Octobre. Dès que nous avons commencé à discuter, j’ai compris qu’elle m’appréciait déjà. Elle était peut-être à moi, sans le savoir. En général, ils ne le savent jamais. Mais moi, je le sais. Je le sens dans chaque mot. Et je veux leur montrer qu’ils ne peuvent pas se soustraire à moi. Parfois, je suis horrible. Je les veux pour moi. Mais sans eux, je ne suis rien. Je les aime, n’est-ce pas suffisant ? Moi qui voulais des amis, j’en ai tellement. Je ne veux pas qu’ils sachent qui je suis vraiment.
En relisant mes mots, je me trouve dingue. Non, je ne suis pas pédophile. Je n’aie pas quarante ans, des cheveux gris et des yeux qui vous déshabillent au premier regard. Contrairement aux apparences, j’ai 17 ans. Je ne parlerai pas plus de moi pour m’instant. Mieux vaut pour moi taire mon nom.
C’est drôle, une fille a pleuré pour moi, aujourd’hui. Ce n’est pas que je trouve ça jouissant, au contraire, c’est juste que j’ignorais que l’on pouvait m’apprécier à ce point. Mon cœur ne serait donc pas fait de pierre ? Pourrais-je donc aimer un jour ? J’ai tellement peur que l’on me voit comme je suis. Alors je la console. Parfois, je pleure aussi. Ca me soulage. Je ne pleure plus mes erreurs, ni mon existence, je pleure pour quelqu’un qui se préoccupe de ma vie. Bien entendu, personne ne sait rien sur moi. Ils ne savent pas que je viens d’une famille d’ouvriers, que mon frère fait des études d’architecture, que ma grand-mère a la maladie d’Alzheimer et que je suis ce que je suis. Non. Mieux vaut garder le secret.


Dernière édition par Les-petites-plumes le Mer 19 Aoû - 19:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chazane
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 170
Age : 23
Localisation : sous la flotte, en Bretagne x)
Loisirs : dessiner <3 lire/écrire écouter de la musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : DESSIN POWAA *et écriture <3*
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 16:14

perso, j'aime beaucoup ^^

le texte est fluide et l'histoire en elle même est originale ^^
*la vache, il est pas un peu bizarre comme mec 0_0 ??*

bref, si il y a une suite, je la veux cheers




*tu remarqueras le réponse trèèèèèèès développée x)*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chazane.deviantart.com
lika
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1956
Age : 24
Localisation : Paris V/XVIII <3
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, Photographe
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 16:15

C'est un joli texte, sans plus. Comme beaucoup ici, tu cherches encore ton style. J'pense que c'est encore trop court pour bien commenter.

_________________
Ne me demandez pas pourquoi j'écris, je vous dirai pourquoi je vis.

MA BOITE AUX LETTRES EST OUVERTE A TOUS LES ECRITS QUE VOUS VOULEZ FAIRE CORRIGER.
--> digitale-id@hotmail.fr
N'HESITEZ PAS !!



I.O'H. (L)

"Vous ne vivrez que de poésie et d'absconses mutations, d'illusions acidulées et de réalités dissoutes par la suie des grands boulevards."
© Paris Noir


*Connexion rare *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photo-isard.skyrock.com
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 16:37

Je mets la suite plus tard je viens de découvrir que ma nouvelle a plein de choses à montrer... Sad

J'ai édité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiola
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi =)
Loisirs : Musique musique et encore musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, dessinateur mais en grand manque d'inspiration
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 19:30

Je trouve le sujet fascinant... J'attends la sute pour me donner une plus grande idée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mar 28 Juil - 19:32

Je viens de taper la suite ><

Aujourd’hui encore, elle m’a écrit. Ses messages ne sont pas très longs, mais ils me remplissent de joie. J’aimerais tant lui expliquer que ce n’est pas possible, mais je ne peux plus faire machine arrière. Soit j’assume, soit je disparais. Je ne peux pas m’envoler. Elle ne survivrait pas, et moi non plus. On me dit souvent que je suis comme un ange gardien. J’aide les blessures à se refermer, je donne un amour infini à ceux qui le demande. Je trouve cette comparaison magnifique. J’aimerais être un ange pour tous ceux qui le demandent, mais je ne sais pas comment m’y prendre. Est-ce donc si dur d’être là pour les autres ? Je ne veux qu’aider, qu’aimer ceux qui m’entourent. Sans pour autant brûler mes ailes blanches.
Au lycée, on me regarde comme quelqu’un de normal. Moi je les vois différemment. Ce ne sont pas des proies, mais presque. Des cibles pour un amour éventuel. Des choses qui m’appartiennent du regard. Quand j’arrive, je sens les regards, les sourires. Ca me plaît. J’aime que l’on me dévisage, que l’on me désire. Comme tout le monde, n’est-ce pas ? Pourtant, je ne suis pas eux. Et ils ne seront jamais moi.
J’ai appris à vivre dans le silence de la vérité, j’ai décidé qu’à jamais mon cœur restera clôt à tout sentiment qui me détruirait. Je ne suis pas satisfait. Le perfectionnisme, lorsqu’on est tel que je suis, c’est terriblement compliqué. Mais je m’y habitue. Comme je m’habitue à ne pas vivre comme mes « amis ».
Les hommes comme les femmes n’ont aucun secret pour moi. Je les connais si bien que je pourrais recréer les courbes de leurs corps, je les aime tant que chaque geste, chaque manie est gravé dans mes veines, qui brûlent de ma peine. Ils sont si loin que la distance me paraît être un univers, pourtant parfois, un rien nous sépare. Je crois qu’en fait, la distance réside dans mon âme et non sur une carte routière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 29 Juil - 17:06

Ton texte est bien. Mais en fait, je ne l'aime pas vraiment. Le suspense tient , mais il est lourd à la fin, et puis l'amour, l'amour, l'amour. Désolée de le dire comme ça mais ça finit par m'écoeurer.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 29 Juil - 17:07

Mmh. Je vais tenter de l'alléger. Mais la fin est...pas surprenante. Enfin, vous verrez. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 29 Juil - 17:15

Si tu le dis... qui vivra verra, je vais peut-être quand même lire jusqu'au bout, sauf si ça reste pareil ou si ça empire !!

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 29 Juil - 17:17

Je la termine en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 29 Juil - 17:28

Je viens de dire l’inavouable. Je croyais pourtant qu’elle comprendrait ! Une mère n’est-elle pas sensée être à l’écoute ? Elle m’ignore tandis je la pleure dans mon intimité et mon cœur. Car je viens de comprendre qu’il existe toujours. Pour aimer. Cet amour qui me semblait tant inutile me brûle maintenant jusque dans les moindres recoins de mon corps. Je n’essaie même pas de le repousser, je sais que sans lui, je ne suis rien.
J’ai encore discuté avec « eux ». Ca m’a soulagé. Un m’a supplié de venir le voir. J’ai du refuser, de peur qu’il ne découvre qui je suis réellement. Un autre m’a envoyé des messages doux et des cœurs toute la nuit. Une de mes filles préférée a fait battre mon cœur en m’envoyant des photos qu’elle avait prises pour moi. J’ai passé une excellente journée. Vivement demain, qu’ils viennent à nouveau me parler.
Je suis malade. Mes parents sont désespérés, ils croient que je suis à l’article de la mort. Pourtant, pour moi, c’est une renaissance. Je vais pouvoir « leur » parler toute la journée, me laisser bercer par des mots d’amour et des rires sans fin. Je sais que je devrais les laisser vivre, mais ce n’est pas ma faute s’ils sont comme une sorte d’oxygène pour moi. Sans eux, quel est l’intérêt de vivre ?
« Elle » m’a annoncé qu’elle venait me voir. Je n’ai pas du tout prévu ça. Je tente de dissimuler ce qui est dissimulable, mais je sais qu’elle ne verra jamais ce qu’elle attendait. Je sens mon cœur se déchiqueter peu à peu alors qu’elle m’envoie des messages. Deux cents kilomètres. Cent-cinquante. Cent. Dans quelques heures, elle sera déjà repartie. J’ai honte. Cinquante. Vingt.
Voilà maintenant deux heures qu’elle ne m’écrit plus. Je m’inquiète et l’appelle, cherche sa trace mais ne trouve rien d’autre que la poussière sur le bitume. J’allume la télé. Il y a du avoir un embouteillage. Je l’attends, encore et encore. Ma mère vient me voir, je ne lui réponds pas. Elle finit par repartir, me laissant dans ma solitude. Soudain, mon regard se perd et dérive sur l’écran où je devine un accident. Il ne m’a fallu qu’une minute pour voir sa voiture, une autre pour la voir sur un brancard.
Je suis à l’hôpital. A l’accueil on me dévisage, tandis que je pleure toutes les larmes de mon corps pour la voir, rien qu’une fois. On m’indique une chambre et je me rue dans les escaliers. Je ne pense qu’à elle, qu’à son visage déchiré par la douleur que je viens de voir. J’espère, je prie pour qu’elle ne soit pas encore partie loin de moi et de ce monde qui nous détruit. Je ne vois personne dans le couloir, sa mère n’est pas encore là.
Dans la chambre, les appareils bipent sans cesse. Mais ce qui me choque bien plus que le reste, c’est son visage tuméfié. Les larmes coulent en flots sur mes joues tandis que je m’approche. Elle semble endormie, mais ne l’est sûrement pas. Je m’assois à ses côtés et prends sa main doucement dans la mienne. Ses paupières s’ouvrent et me dévisagent avec stupeur. Elle retire sa main de la mienne et tente de prononcer une phrase qui reste bloquée dans sa gorge. Je baisse les yeux tandis qu’un sentiment de honte s’installe en moi.
Quand je l’ai rencontrée, sur ce forum, elle était au fond du trou. Son petit ami la délaissait et elle se sentait peu à l’aise dans sa relation avec lui. Elle avait trouvé en moi son « rayon de soleil », la seule façon de vivre. Je lui avais offert tout ce que j’avais, de l’affection et de l’amour. Elle ne savait pas qu’elle n’était pas la seule.
Son rythme cardiaque augmente, et le cri de la machine déchire la pièce. Dans un dernier spasme, je peux voir des larmes couler sur sa joue. Puis, ses yeux se ferment et la machine émet un sifflement continu. Des médecins entrent dans la pièce et je me laisse bousculer en la regardant s’en aller. Moi aussi, je m’en vais. Mais loin de toi.
Je suis devant la porte de l’hôpital. J’ai appris dans le couloir qu’elle avait manqué un virage en m’écrivant « 500 mètres ». Elle est morte pour moi. Et à cause de moi. Car l’homme parfait qu’elle croyait découvrir en atteignant son but était devenu une femme mal dans sa peau, au maquillage fuyant de ses joues et à la carrure d’homme. La vie n’est qu’un mensonge perpétuel. Pourtant, celui-là n’aurait jamais du exister...
FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 30 Juil - 16:28

Euh... j'ai pas tout compris, là. Tu devrais donner plus de précisions sur ton personnage, et ton récit va trop vite, pas assez de détails, pas assez de narration ni de description.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 30 Juil - 17:10

C'est vrai que c'est compliqué...Je pense que c'est moi le sujet complexe... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piti-inconnue
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 268
Age : 25
Localisation : ici, par là, loin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : photographe, Ecrivain
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 30 Juil - 20:50

J'aime assez. Le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wordslave.skyblog.com
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 30 Juil - 21:25

Merci, il apprécie que tu l'aimes bien Razz

Et puis pour l'histoire, je sais, c'est dur, mais c'est réel. Et l'intrigue était trop longue. Mais plus de détails, cela est possible. J'essaierai d'en rajouter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiola
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi =)
Loisirs : Musique musique et encore musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, dessinateur mais en grand manque d'inspiration
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 30 Juil - 23:56

je ne m'attendait pas du tout au dernier paragraphe. ouaw, bien trouvé. Mais il faudrait que l'on ait plus de renseignements sur "ils", j'ai pas capté là. Ce sont les membres du forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Ven 31 Juil - 0:47

Merci..."Ils" sont les personnes qui entourent le narrateur. Pas de personne en particulier. Tu as compris quoi exactement? Ca m'intéresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lika
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1956
Age : 24
Localisation : Paris V/XVIII <3
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, Photographe
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 5 Aoû - 16:40

Bon j'ai pas tout compris^^. Déjà, le sujet, j'aime pas. L'amour xD. Si il y a bien un truc que j'aime pas lire, c'est bien ça. Mis à part ce petit truc, j'ai trouvé ton texte ...superficiel. En fait, on dirait que t'as jeté les mots cash sur la feuille. Ca manque de profondeur, de réflexion qui sortirait ton texte des histoires banales que tous les ados ont...Mets un peu plus de poésie, peut-être sans pour autant tomber dans le mièvre. Mais c'est vrai qu'un texte d'amour, c'est délicat à écrire.

_________________
Ne me demandez pas pourquoi j'écris, je vous dirai pourquoi je vis.

MA BOITE AUX LETTRES EST OUVERTE A TOUS LES ECRITS QUE VOUS VOULEZ FAIRE CORRIGER.
--> digitale-id@hotmail.fr
N'HESITEZ PAS !!



I.O'H. (L)

"Vous ne vivrez que de poésie et d'absconses mutations, d'illusions acidulées et de réalités dissoutes par la suie des grands boulevards."
© Paris Noir


*Connexion rare *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photo-isard.skyrock.com
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Mer 5 Aoû - 18:58

C'est vrai que c'est compliqué. C'est mon histoire, donc les pensées sont en vrac. Pour l'instant j'ai du mal. Mais je la reprendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1302
Age : 23
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Loisirs : Equitation, musique, lecture...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, poète et apprentie photographe ^^
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Sam 8 Aoû - 13:05

L'idée en générale a l'air pas trop mal même si l'Amour est un thème très utilisé. Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris mais la chute (si c'est bien ce que j'ai compris) est plutôt pas mal moi je trouve. Sinon comme disent les autres, ta nouvelle est assez lourde par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
Mooney
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2771
Age : 21
Localisation : En train de brûler du Musso devant l'Académie Française
Loisirs : Me perdre avec Leïla, interpréter les rêves des gens, deviner les pensées des passants que je croise dans la rue...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et Dessinateur
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Sam 8 Aoû - 14:07

C'est fluide, il n'y a pas de lourdeurs, c'est plutôt bien écrit. Mais il manque un truc. Ton texte est mou, sans style particulier. Il y a de très beaux éléments, de belles idées ; je me suis reconnue à plusieurs reprises dans ton texte. Mais il lui manque vraiment un petit quelque chose qui le rendrait plus intéressant, marquant.
C'est un bon texte, l'amour y est plutôt bien traité je trouve. Mais tu pourrais encore l'améliorer, mon Jambon-chéri. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://diane-a-lu.livejournal.com/
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Sam 15 Aoû - 16:21

Merci...Je vais essayer de l'arranger un peu dès mon retour...C'est mon histoire donc elle me semble plus fluide qu'à vous, je m'y adapterai. Et le petit plus, j'y songe vraiment. Plus de réalisme, de détails arrangeront ça. Ca me permettra de l'aérer et de la contrôler. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Dim 16 Aoû - 0:25

Si c'est ton histoire, je comprend que tu ais plus de mal à écrire. Essaie de prendre du recul, d'extérioriser. Essaie de faire comme si tu voyais la scène au lieu de la vivre, pour savoir ce que les autres devraient pouvoir lire pour comprendre. Tu me suis ?

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Dim 16 Aoû - 13:50

oui. Je vais tenter de le faire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les-petites-plumes
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 223
Age : 23
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivaine, poète
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Jeu 20 Aoû - 11:43

Version corrigée de la première partie :



« Ma puce, mon ange si tu savais à quel point j’attends chacun de tes mots, si précieux à ma vue, si doux à mes oreilles ! Si tu savais combien ils touchent mon cœur délaissé et le laissent fou d’envie de te voir, de te serrer dans mes bras vides et sans amour. Ne me fais pas attendre plus longtemps. Tu me manques déjà trop. Will ». Envoi en cours, veuillez patienter...
On me dira peut-être que ce n’est encore qu’un mensonge. On me fera culpabiliser, m’excuser. Mais pour moi, il n’y a pas de mensonge plus beau que celui fait par amour. Ai-je faux ? Le passé m’a appris tant de choses, mais il a surtout laissé mon âme meurtrie. Maintenant, j’aimerais tant pouvoir vivre dans ses yeux ! Espérer qu’elle m’offrira son cœur, malgré ma trahison. Pourtant, j’ai l’impression de mourir à chacun de mes mots et de mes gestes. Il y a maintenant des années que je vis en mentant, en espérant que « son » histoire, l’histoire d’une vie plus saine, plus belle, deviendra mienne. Je rêve, et fermer les yeux sur la réalité si pesante me fait du bien. Ne plus songer à la bienséance, pouvoir parler et vivre en liberté…Avant, je me sentais si mal, dans cet enfer étouffant qu’était la vie. Doit-on prendre part à ce terrible jeu inhumain lorsqu’il nous détruit peu à peu ? Je préfère vivre ailleurs, dans des songes éternels, plutôt que de brûler de douleur.
Mon cœur appartient à tout le monde, mais personne ne le sait. C’est un secret que je dois perpétuellement protéger. Pour eux, mais aussi pour moi. Je les aime tous et toutes, je les adore et les complimente. Je ne leur mens pas, à eux. A part lorsqu’ils me demandent s’ils sont les seuls. Ma bouche parle d’elle seule, mon cœur ne réagit pas, détruit par des évènements antérieurs qui l’on asséché. Seules mes lèvres ont résisté à ce carnage et c’est grâce à elles que je reste en surface. Souvent, je me pose des questions, j’ai peur de ma conduite. Est-ce mal d’aimer ainsi ? Est-ce mal de donner son amour, son cœur à chaque personne qui nous ressemble ? J’ai peur de ne pas me sentir en tort. Malgré tout, je suis bien comme ça. Je ne veux pas les perdre. Je sais que si un jour ils me découvraient sous mon vrai jour, ils guériraient. Mais sans eux, je ne survivrai pas. La vérité est là. Je ne cherche pas le contact physique, il m’effraie, me dégoûte. Je ne veux pas que l’on me sert dans ses bras, que l’on me dise que l’amour est compliqué et que je trouverai quelqu’un. Je ne veux pas les écouter. Je ne veux qu’une chose en ce monde : toucher les cœurs, si ce n’est pas les esprits.
Tous les matins, je vérifie ma boîte mail, mon portable, chaque moyen de discussion qui nous unis, qui nous lient. Souvent, des messages doux et passionnés m’y attendent. Je les lis un sourire aux lèvres, répondant à chaque fois avec une part de tendresse égale pour tous. Dans mon cœur il n’y a pas de distinction. S’ils savaient tous que je n’aie qu’eux, que ma vie se résume à leurs mots, leurs humeurs. La vie me semble bien triste, lorsque je dois rester sur une chaise toute la journée, écoutant des professeurs qui s’ennuient eux-mêmes. Ils récitent sans cesse des mots qu’ils ne croient pas. Ils pleurent leurs solitudes et leurs vies sans valeur, sans même se rendre compte de la tristesse qu’ils inspirent. Mais moi, je suis à part. Rien ne me touche. Ils ne savent pas, et ne sauront jamais que ma vie est bien plus belle qu’ils ne le pensent.
Je viens d’une famille équilibrée. Un frère, des parents parfaitement heureux ensemble, des sorties chez des amis de temps en temps...Pas de drame familiale, de pertes particulièrement douloureuses…Un stéréotype de la vie parfaite. Pourtant, ils ne voient pas que la vie, leur vie, me fait peur. Chaque pas dans ce monde est trop dur à faire. Je n’arrive pas à les comprendre, à m’adapter. J’ai l’impression de mentir constamment, de cacher mon identité. Oui, je mens. Chaque sourire que j’adresse ne montre pas la souffrance que j’éprouve, chaque rire que je laisse échapper est plus nerveux que naturel...Je ne me sens pas à ma place. Je ne sais pas pourquoi.
J’ai pourtant essayé de me mêler à leur vie, de partager leurs émotions. De rire pour de vrai, d’être en admiration devant un objet ? Mais comment faire lorsqu’on ne comprend même pas ce que signifie le mot amour, ou bien la haine ? Ces mots sont bien plus durs qu’on ne le pense. J’ai essayé de comprendre, oui, j’ai tout tenté. Mais cela ne se résuma qu’à des échecs. Ma vie est faite d’échecs. Je me souviens de chaque essai, chaque tentative d’approcher les autres. Tout d’abord, de l’ignorance. Puis quelques insultes bien placées. Et enfin, la violence, la dureté de la réalité. Je ne cherchais pas à les blesser, mais à les intégrer. Je ne comprends pas ce qui m’arrive. Pourquoi tout le monde me déteste, me renie ? Je ne fais qu’essayer de vivre, n’est-ce pas là ce que je devais faire ? J’aimerais leur montrer que je m’y intéresse, mais j’ai trop peur, peur de souffrir et de faire du mal aux autres. Je veux disparaître, ne plus être un problème.
Lui, c’est moi. Moi, c’est lui. Pour moi, c’est une évidence. Pour d’autres, c’est une aberrance. Personne ne comprend pourquoi je ne suis pas comme les autres. Pourquoi je pose trop de questions, pourquoi ai-je parfois trop de réponses…Etrangement, j’ai remarqué que nous sommes tous passé par là. Le mensonge, la persécution, la haine et la fin d’une histoire qui venait à peine de naître… Pourquoi suis-je donc « hors normes » ? Finalement, est-ce moi, ou les autres qui mentent ? J’aurais voulu faire autrement. Mais c’est fini. J’ai attendu de longues années avant de déclarer officiellement qui je suis. Je ne l’admets toujours pas, mais je dois le dire. Pour y croire, rien qu’un peu. Pour assumer ce que je suis. Est-ce de la pudeur ? Je n’en sais rien. Même si j’ai peur, je vais bien. Je vais mieux. C’est tout ce qui compte.
Je l’ai rencontrée en Octobre. Je me souviens parfaitement de ce jour, ce jour ensoleillé où j’avais préféré mon ordinateur au grand air, pour ne pas changer. Dès que nous avions commencé à discuter, j’avais compris qu’elle m’appréciait déjà. Elle était peut-être à moi, sans le savoir. En général, ils ne le savent jamais. Mais moi, je le sais. Je sens dans chaque mot qu’ils se sentent aussi perdus que moi lorsque je ne leur parle pas. Ils ont besoin de savoir que quelqu’un est là, que tout va bien. Ils ont besoin de voir que le monde ne s’arrêtera pas s’ils souffrent. Ils ne peuvent pas se soustraire à moi, ils le savent. Parfois, je me trouve horrible, égoïste. Je les veux pour moi, pour ma petite personne. Mais je sais que sans eux, je ne suis rien. Je les aime, n’est-ce pas suffisant pour rattraper ma faute ? Moi qui voulais des amis, j’en ai tellement aujourd’hui ! Mais je vis dans l’éternelle peur qu’ils me voient. Je ne veux pas qu’ils sachent qui je suis vraiment.
En relisant mes mots, je me trouve dingue, patraque dans mes mots. Vous devez vous poser des questions, c’est sûr ! Non, je ne suis pas pédophile et n’ai aucun trouble psychique. Je n’aie pas quarante ans, des cheveux gris et des yeux qui vous déshabillent au premier regard. Je ne vous veux aucun mal. Contrairement aux apparences, j’ai 17 ans. Cependant, je ne parlerai pas plus de moi pour m’instant. Il ne faut pas que vous le découvriez non plus. Mieux vaut pour moi taire mon nom.
C’est drôle, une fille a pleuré pour moi, aujourd’hui. Ce n’est pas que je trouve ça jouissant, au contraire, c’est juste que j’ignorais que l’on pouvait m’apprécier à ce point. Mon cœur ne serait donc pas fait de pierre ? Pourrais-je donc aimer un jour ? J’ai tellement peur que l’on me voit comme je suis. J’aimerais être quelqu’un de bien, moi aussi. Alors je la console. Parfois, je pleure aussi. Ca me soulage. Je ne pleure plus mes erreurs, ni mon existence. Aujourd’hui je pleure pour quelqu’un qui se préoccupe de ma vie. Bien entendu, personne ne sait rien sur moi, même pas elle. Ils ne savent pas que je viens d’une famille d’ouvriers, que mon frère fait des études d’architecture, que ma grand-mère a la maladie d’Alzheimer et que je suis ce que je suis. Non, elle en saurait déjà trop. Mieux vaut garder le secret, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas de nom (Nouvelle)   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de nom (Nouvelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars
» Nouvelle série sur disney chanel ( sonny )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: