De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Hime
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 903
Age : 24
Localisation : Dans ce monde qui n'est pas le mien , rêvant depouvoir, un jour trouver ma place...
Loisirs : l'écriture ...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre   Mer 15 Avr - 16:21

Bonjour, je ne sais pas si certain se rappelle de moi...
Cela fait vraiment longtemps que je ne suis pas venue, cela me semble des années...
Pourquoi être partie ? tout simplement à cause de problèmes personnels !
Et pourquoi revenir ? Pour les mêmes raisons... l'écriture ma toujours permis de m'extérioriser, et malgré toutes les critiques reçues sur mon écritures par mes parents, je ne peux pas m'empècher d'écrire, ça m'est impossible...

Alors voilà, je reviens en vous demandant de ma pardonner mon abandon, du moins à ceux qui se rapelle, même vaguement, de Darky...


Depuis le temps, mes textes n'ont pas changé de style, pas vraiment il me semble... Voici un morceau écrit vite fait, je l'avoue, par envie... Je ne sais pas où il me menera, si je le continuerai, je pense que oui...

Alors voici les quelques lignes qui sont sorties de mon âme tortueuse hier soir :

Citation :
Il faisait froid, tellement froid, mon corps semblait enserré dans une prison de glace, immobile, paralysé… Je ne savais pas ce qui m’empêchait de bouger, seule cette douleur et ce froid ardent, intense, arrivaient à retenir mon attention. Mes sens semblaient annihilés par ces perceptions oppressantes, omniprésentes !
Je compris à ce moment que la pire torture était de perdre ses sens… Avec eux, les repères disparaissaient, les certitudes, seule restait la peur : une angoisse sourde, montant dans la gorge, y tissant sa toile comme une araignée porteuse de malheur, de désespoir…
Je sus alors que je devais sortir de cette noirceur désarmante, de cette torpeur qui m’emmenait peu à peu dans les tréfonds de ma mémoire…
Les souvenirs, ces petits fragments de passé qui font tout notre être,… Mon passé est comme celui de milliers d’autres, empli de crainte, de tristesse, mais aussi d’espoir. Car oui, en dépit de toute logique, chacun gardait la certitude que le monde finirait par ce remettre sur pied…
Mais cette espérance avait elle encore vraiment à être ? Bien sur, elle seule nous maintenait en vie, mais à quoi servait de vivre encore sur cette terre ravagée… Et encore, moi je l’avais elle, ce petit être dont la vie ne tenait qu’à ma main dans la sienne.
Alors que sa présence se rapellait à moi, je tentais de me focaliser sur le toucher, mes paupières refusant obstinément d’esquisser le moindre mouvement. Malgré la difficulté que j’avais à me concentrer, je réussis à bouger le bout de mes doigts. Le sol sous mon corps était rude et inconfortable, je mis pourtant plusieurs minutes avant de comprendre qu’il s’agissait de roches, couvertes de protubérances coupantes, blessant ma peau par simple contact…
Peu à peu, mes autres sens commençaient à reprendre conscience, aussi puis je bientôt sentir une odeur âcre, écœurante, sur laquelle je n’arrivais à mettre de nom… Une respiration, lente, posée, des murmures inquiets, le bruit de pas foulant la roche, les sons se mélangeaient, rendant une analyse de la situation impossible…
Une seule affirmation m’était possible : alors que j’étais là, poupée de verre, léthargique, ma petite Diane était seule, quelque part…


Dernière édition par Dark-Hime le Mer 15 Avr - 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre   Mer 15 Avr - 17:21

Oui, je me rappelle de toi... ou au moins, j'ai déjà vu de tes posts ou quelque chose dans le genre... enfin bref...^^
J'aime bien ces quelques lignes... mais ce n'est pas suffisant pour faire plus de commentaires... continue sur ta lancée, je pense que tu es bien partie. Et en plus, comment dire, c'est véridique, ce que tu dis là...

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre   Mer 15 Avr - 17:57

rouge = orthographe/grammaire
jaune/orange = répétition
black = syntaxe
bleu = expression/style



Dark-Hime a écrit:
Il faisait froid, tellement froid, mon corps semblait enserré dans une prison de glace, immobile, paralysé… Je ne savais pas ce qui m’empêchait de bouger, seule cette douleur et ce froid ardant, intense, arrivaient à retenir mon attention. Mes sens semblaient annihilés par ces sensations oppressantes, omniprésentes !
Je compris à ce moment que la pire torture était de perdre ses sens… Avec eux, les repères disparaissaient, les certitudes… restait la peur (maladroit...): une angoisse sourde, montant dans la gorge, y tissant sa toile comme une araignée porteuse de malheur, de désespoir…
Je sus alors que je devais sortir de cette noirceur désarmante, de cette torpeur qui m’emmenait peu à peu dans les tréfonds de ma mémoire
Les souvenirs, ces petits fragments de mémoire qui font tout notre être,… Mon passé est comme celui de milliers d’autres, empli de crainte, de tristesse, mais aussi d’espoir. Car oui, en dépit de toute logique, chacun gardait la certitude que le monde finirait par ce remettre sur pied… (maladroit)

quelques maladresses, quelques répétitions... libre à toi dans tenir compte... ^^
il est difficile de porter un jugement sur un si court extrait. une suite ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Hime
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 903
Age : 24
Localisation : Dans ce monde qui n'est pas le mien , rêvant depouvoir, un jour trouver ma place...
Loisirs : l'écriture ...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre   Mer 15 Avr - 20:14

Mercii beaucoup pour les corrections =)

J'ajoute une suite maintenant et je corrige dès que possible =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre   Aujourd'hui à 15:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Eh oui, j'existe encore, début de texte sans titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réecrivez ce texte sans...
» Défi texte dans littérature érotique... sans adjectifs.
» [REQUETE] Logiciel comme Dragon Naturally sur Iphone
» [Texte court] - Petites phrases sans queue ni tête - G
» Saisir du texte sans le clavier W7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: