De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lettre d'un enfant de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Lettre d'un enfant de la Terre   Lun 13 Avr - 19:03

Bon, je préfère vous prévenir, ce n'est pas vraiment une histoire à l'eau de rose, même pas du tout, mais alors pas du tout ! Donc bon, lisez si vous voulez mais je n suis pas sûre que ce soit du goût de tout le monde. Même moi, ce n'est pas vraiment mon truc d'écrire des nouvelles de ce genre... A vous de voir...Ceci dit, j'aimerais quand même avoir votre avis... ^^

Lettre d'un frère anonyme


La douleur me transperce de toutes parts, je ne sais même plus d'où elle vient. Je n'ai pu que me trainer péniblement entre les débris et les cadavres pour regagner le camp, accentuant la souffrance de mes membres. Des soldats agonisants ont essayé, avec le peu de force qu'il leur restait, d'agripper mes vêtements, de me retenir auprès d'eux pour que je les assiste dans le passage de vie à trépas. Mon uniforme est maculé des traces sanglantes des mains, amies ou ennemies, de ceux qui m'ont supplié de les aider ou de les achever. Mon visage a souvent rencontré ceux d'hommes morts, leurs yeux vitreux brillant encore de peur ou de haine mais étant tous le reflet du rictus de souffrance qui tordait leurs traits. Même maintenant, alors que je suis adossé à un piquet, enroulé dans une toile en lambeaux, leur expression me hante.
A perte de vue, ce n'est que ruines, cadavres et cratères fumants. Mes oreilles bourdonnent toujours du grondement sourd des canons et je revoie leurs boulets meurtriers éclater, faisant voler des gerbes de terre et de chair. Le champ de bataille résonne des plaintes et des gémissements des mourants, alors que j'écris cette lettre, avec pour plume un éclat de bois et pour encre, mon propre sang ruisselant de mes blessures. Le froid de la nuit tombante me glace jusqu'aux os et la tête commence à me tourner. Je ne pourrai pas écrire encore longtemps. Au loin, le soleil couchant est rouge du sang versé aujourd'hui. Une certitude me noue la gorge et je ne peux empêcher les larmes de se former aux coins de mes yeux. Je ne passerai pas la nuit et je ne serai pas le seul. a cause de la folie de quelques dirigeants, de nombreux hommes vont perdre la vie, laissant seuls femmes et enfants. Je n'ai déjà presque plus de forces. Je partirai bientôt, mais je n'irai pas au paradis. Je suis un monstre, j'ai osé me réjouir de la mort des ennemis que je tuais.
Je revois le sol filer sous mes pieds et ma lame plonger dans le ventre d'un soldat. Je la sens s'enfoncer dans la chair molle et je revois le hoquet silencieux et les yeux écarquillés de ma victime.
A ces souvenirs, un haut-le-coeur me prend. Des tremblements agitent mes mains ; je n'en ai plus pour longtemps. Je vais quitter ce monde sauvage et cruel, je vais payer pour mes crimes. Mais avant, il me reste un dernier message à vous transmettre, à vous qui lisez cette ultime lettre. Surtout, évitez les combats, la vie est trop précieuse pour que l'on se permette de la gaspiller en guerres ridicules et insignifiantes. Recherchez la paix car toute cette haine nous fait oublier la chose la plus importante qui soit. Cette chose, je l'ai comprise en voyant tous ces hommes me demander de l'aide, tous pareils devant la souffrance et la mort. Dans les conflits, nous oublions qu'il n'y a ni amis, ni ennemis. Non, en vérité, il n'y a que des frères : les enfants de la Terre.


_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Mar 14 Avr - 12:54

rouge = orthographe/grammaire
jaune/orange = répétition
black = syntaxe
bleu = expression/style



Cabélyst a écrit:
Lettre d'un frère anonyme


La douleur me transperce de toutes parts, je ne sais même plus d'où elle vient. Je n'ai pu que me trainer péniblement entre les débris et les cadavres pour regagner le camp, accentuant la souffrance de mes membres. Des soldats agonisants ont essayé, avec le peu de force qu'il leur restait, d'agripper mes vêtements, de me retenir auprès d'eux pour que je les assiste dans le passage de vie à trépas. Mon uniforme est maculé des traces sanglantes des mains, amies ou ennemies, de ceux qui m'ont supplié de les aider ou de les achever. Mon visage a souvent rencontré ceux d'hommes morts, leurs yeux vitreux brillant encore de peur ou de haine mais étant tous le reflet du rictus de souffrance qui tordait leurs traits. Même maintenant, alors que je suis adossé à un piquet, enroulé dans une toile en lambeaux, leur expression me hante.
A perte de vue, ce n'est que ruines, cadavres et cratères fumants. Mes oreilles bourdonnent toujours du grondement sourd des canons et je revoie leurs boulets meurtriers éclater, faisant voler des gerbes de terre et de chair. Le champ de bataille résonne des plaintes et des gémissements des mourants, alors que j'écris cette lettre, avec pour plume un éclat de bois et pour encre, mon propre sang ruisselant de mes blessures. Le froid de la nuit tombante me glace jusqu'aux os et la tête commence à me tourner. Je ne pourrai pas écrire encore longtemps. Au loin, le soleil couchant est rouge du sang versé aujourd'hui. Une certitude me noue la gorge et je ne peux empêcher les larmes de se former aux coins de mes yeux. Je ne passerai pas la nuit et je ne serai pas le seul. a cause de la folie de quelques dirigeants, de nombreux hommes vont perdre la vie, laissant seuls femmes et enfants. Je n'ai déjà presque plus de forces. Je partirai bientôt, mais je n'irai pas au paradis. Je suis un monstre, j'ai osé me réjouir de la mort des ennemis que je tuais.
Je revois le sol filer sous mes pieds et ma lame plonger dans le ventre d'un soldat. Je la sens s'enfoncer dans la chair molle et je revois le hoquet silencieux et les yeux écarquillés de ma victime.
A ces souvenirs, un haut-le-coeur me prend. Des tremblements agitent mes mains ; je n'en ai plus pour longtemps. Je vais quitter ce monde sauvage et cruel, je vais payer pour mes crimes. Mais avant, il me reste un dernier message à vous transmettre, à vous qui lisez cette ultime lettre. Surtout, évitez les combats, la vie est trop précieuse pour que l'on se permette de la gaspiller en guerres ridicules et insignifiantes. Recherchez la paix car toute cette haine nous fait oublier la chose la plus importante qui soit. Cette chose, je l'ai comprise en voyant tous ces hommes me demander de l'aide, tous pareils devant la souffrance et la mort. Dans les conflits, nous oublions qu'il n'y a ni amis, ni ennemis. Non, en vérité, il n'y a que des frères : les enfants de la Terre.



bon je n'ai plus de temps, j'ai peut être laissé des fautes, je reviendrai relire.
quelques maladresse...
la début parait bizarre car on a l'impression de vivre ce moment alors que c'est censé être une lettre...
continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Mar 14 Avr - 18:55

Merci Jaina. Pourrais-tu me dire quelles sont les maladresses, histoire que je ne les reproduise pas, s'il te plaît ?

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Mer 15 Avr - 18:02

ce n'est que quelques ressentis au cours de ma lecture... mon point de vue...

des phrases trop longues à mon goût comme "Mon uniforme..."


jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Mer 15 Avr - 18:13

^^
Merci.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiola
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi =)
Loisirs : Musique musique et encore musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, dessinateur mais en grand manque d'inspiration
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Ven 17 Avr - 20:08

j'aime bien, c'est vrai qu'au début on ne dirait pas une lettre, tu pourrai mettre au début à qui s'adresse la lettre quelque chose genre A tous les hommes encore vivants ou A tous ceux qui ont évité la haine , ça devrai bien lancer le texte je pense

et à la fin, le truc qui montrerai vraiment que cet homme agonisait quand il a écrit c'est de commencer à écrire un nom mais de ne pas le terminer.


Je sais pas trop comment expliquer mais voilà quoi j'espère que tu comprendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Sam 18 Avr - 12:58

Oui, j'ai compris, merci Hiola. Ca me semble être une assez bonne idée... Je vais réfléchir, pour le non... L'auteur de la lettre doit rester anonyme alors faut un prénom courant pour l'époque... déjà que je sais pas dans quelle époque j'ai situé ça !! ^^ Et je vais aussi réfléchir pour la formule de début...

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hiola
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi =)
Loisirs : Musique musique et encore musique
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, dessinateur mais en grand manque d'inspiration
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Sam 18 Avr - 15:00

Oui c'est vrai pour l'époque et aussi la nationnalité ! Je pense quand même que tu l'imagines français mais bon. L'époque... d'abord c'est pas le Moyen Age car tu mentionnes une tunique je le placerai plutôt dans une guerre au XVIII° siècle ou un peu plus tzrd:scratch: bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Sam 18 Avr - 15:08

je ne suis pas d'accord avec toi !!

le mot "tunique" ne réfère pas seulement au moyen age. il est utilisé aussi bien pour les soldats britanniques (les tuniques rouges) au XVIIIe s.
tu connais surement la BD "les tuniques bleus" ?

bref, pour l'époque elle a le choix ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Sam 18 Avr - 20:00

J'ai beaucoup aimé ce texte qui nous délivre un message en toute simplicité, une simplicité qui le rend plus fort... Mais tu peux encore améliorer cette lettre, notamment avec les conseils de Hiola. Tu n'es pas obligée de t'embêter d'un prénom : un enfant de la Terre, ça serait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
dadadele
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1973
Age : 23
Loisirs : ecrire, peindre
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Dim 26 Avr - 19:24

j'ai vraiment bien aimé ce texte et je verrais bien ca comme une sorte de prologue pour une suite. Enfin après l'avoir lue j'ai eu plein d'idée de suite qui pourrait y avoir c'est pour ca ^^"

Bref juste pour dire que j'ai appréciée la lecture et que les conseils que j'ai lu sont intéressant notamment l'idée du début de signature.

juste un com's en passant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lika
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1956
Age : 24
Localisation : Paris V/XVIII <3
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain, Photographe
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Mer 29 Avr - 12:43

Alors, alors, un texte très très interéssant en vérité Twisted Evil .

Pour l'époque, je dois dire que ton texte m'a directement faite penser à la 1ère GM. Avec les cratères fumants, les boulets de canon, le no man's land jonché de cadavres etc. Je pense que ton texte manque sérieusement d'organisation. Les pensées, les visions pêle-mêle pour dire que c'est le bordel, que y a que de la souffrance, de la misère et de la mort partout, même ça, ça a besoin d'organisation. Ensuite, le truc qui m'a faite basculer : le truc du sang, écrire avec son sang et un morceau de bois. Excuse-moi mais j'ai trouvé ça ridicule. ça tue le texte (qui est plutôt bien dans son ensemble par ailleurs). Je ne sais pas si tu as déja écrit avec une plume mais c'est un truc hyper fin au bout, de la taille de l'écharde de ton bout de bois et la quantité d'encre !! tu es obligée de plonger ta plume toute les 30 secondes. Et le support ? le gars, il écrit sur quoi ? Après, le problème est pas trop là. le type, il lui reste quelques heures devant lui, il est au milieu d'un tas de cadavres mourant u morts, ça respire la mort, ça pue le cauchemar, je pense que le dernier truc qu'il ferait ça serait d'écrire. Surtout avec son sang, il est blessé, il est souffrant, agonisant...Ce qui suit après, comme le début manque d'organisation, visée argumentative et polémique, arguments à développer et à mieux orchestrer. Le fait de décrire juste le terrain de la bataille, c'est une bonne idée. C'est un exemple qui illustre la thèse du soldat car la guerre peut faire d'autres ravages (civils, veuves de guerre, désastre économique ...)
Dans l'ensemble, c'est un texte qui est bien écrit, tu as un style à toi, un vocabulaire riche. C'est un texte qui manque d'organisation et de contexte (soit tu le places vraiment à une époque, ce qui renforce la valeur d'exemple et de témoignage, soit tu enlèves, tous les mots qui pourraient cadrer ton histoire à une époque particulière et ainsi, donner une valeur universelle et intemporelle (car les gens se battent depuis la nuit des temps, cf La guerre du feu, ce qui renforcerait la morale de ton texte). La morale, quant à elle, est simple, juste, avec des mots de "base", comme dirait mon prof de français, poésie de la simplicité = poésie de l'authenticite et de la vérité. Si c'est une lettre, n'oublie pas les conventions, la signature, destinataire, date (à part si tu décontextualises) etc... Donc, un ptit quelque chose qui promet. Very Happy Wink

_________________
Ne me demandez pas pourquoi j'écris, je vous dirai pourquoi je vis.

MA BOITE AUX LETTRES EST OUVERTE A TOUS LES ECRITS QUE VOUS VOULEZ FAIRE CORRIGER.
--> digitale-id@hotmail.fr
N'HESITEZ PAS !!



I.O'H. (L)

"Vous ne vivrez que de poésie et d'absconses mutations, d'illusions acidulées et de réalités dissoutes par la suie des grands boulevards."
© Paris Noir


*Connexion rare *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://photo-isard.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'un enfant de la Terre   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'un enfant de la Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paroles Bleu l'enfant de la terre
» Générique Bleu l'enfant de la terre
» Bleu enfant de la terre
» Une lettre à l'enfant
» Vraie Fausse omelette pommes de terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: