De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vol d'un aigle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Le vol d'un aigle   Ven 3 Avr - 19:25

Je ne trouve pas cette nouvelle terrible. Je la trouve un peu plate, si vous aviez des idées pour y remédier, ça serait super !! ^^
donc voilà ma fichue nouvelle :



Le vol d'un aigle

Il plane. Haut dans le ciel, il a oublié jusqu'à son nom et s'enivre d'une puissante sensation de liberté. Il est bien, en harmonie avec l'air et le ciel. Il se laisse porter pas les courants, joue à cache-cache avec les nuages, plonge et remonte en vrilles, il exulte.
Ses ailes puissantes le portent sans mal, au gré de ses caprices, il file et fait la course avec le vent. Ses rémiges frémissent au rythme des vibrations de l'air et la vitesse ne parvient pas à troubler sa vision perçante. Il est somptueux, tout son être respire la majesté alors qu'il est en symbiose avec son environnement. Il côtoit le soleil, ses plumes sont d'un brun éclatant et son bec semble répondre à l'éclat vif de ses yeux d'or.
Il vole à travers les paysages, sans se lasser des merveilles de la nature. Il remarque chaque détail, rien n'échappe à ses sens aiguisés, pas même la pulsion de vie qui règne sur le monde sauvage.
Il s'amuse à voler entre les parois rouges d'un canyon, frôle de ses serres redoutables la surface d'une eau limpide. Ne craignant ni le froid, lorsqu'il survole les pics enneigés, ni la chaleur, il domine les déserts miroitant sous le feu de l'astre solaire.
Alors que son cri de puissance résonne autour de lui, il est le maître de son monde. Il paraît veiller sur la Terre, alors que de son vol superbe, il jette son ombre imposante sur le paysage.
Il se sent invinsible mais toute chose à une fin. Au loin, s'élèvent les volutes de fumée du pays des Hommes. Il se sent attiré et ne peux rien contre sa formidable attraction. Un peu avant le premier village, sur une butte isolée, une petite slhouette est assise sur l'herbe, en tailleur, la tête penchée en avant. Il se met à décrire de grand cercles autour d'elle, il semble hésiter. En bas, plus rien ne bouge, les petits animaux ont perçu la présence du prédateur et la forme est immobile, comme sans vie.
Alors il s'arrête au-dessus d'elle et, sans prévenir, l'aigle plonge sur l'homme, les serres en avant et les ailes freinant sa chute. Comme au ralentis, l'humain à la longue chevelure de neige lève la tête et fixe l'animal de son regard blanc, aveugle. Il tent un bras, main ouverte vers la terre, et le rapace vient se poser sur ses genoux, la tête blottie au creux de sa paume.
Ils restent ainsi, sans un bruit, et quand finalement l'oiseau repart dans le ciel, un lourd silence pèse sur la colline. L'homme regarde son ami s'envoler, il le contemple jusqu'à ce qu'il ne soit plus qu'à peine visible, petite tâche devant le soleil.
Soupirant, il se relève et le rythme de la vie reprend son cours. Ses yeux sont d'or et ses longs cheveux bruns tombent dans son dos, battant ses fortes épaules au rythme de son pas ample et majestueux, alors qu'il regagne le village. Dinilal', le Sage Aveugle, est redevenu Sartalehl', l'Esprit de l'Aigle, et il retourne vers les siens pour leurs narrer les histoires sans cesse renouvelées d'Amayraâ, l'Empire Sauvage.

FIN

Voilà... qu'en pensez-vous ?

_________________
Soy hija de la luna.



Dernière édition par Cabélyst le Sam 4 Avr - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Sam 4 Avr - 9:52

En effet, ce texte est peut-être un peu plat, mais je ne sais pas comment y remédier. Je crois que l'un de ses défauts majeurs est les répétitions : ciel, vent, air... Et "il", surtout ! Comme tu t'entêtes à ne pas dire le mot "aigle" et rarement celui "d'oiseau" ou de "rapace" (à la fin, en fait), il est forcément lourd. Mais il y en a que tu peux supprimer. Exemple :

Cabélyst a écrit:

Il s'amuse à voler entre les parois rouges d'un canyon, il frôle de ses serres redoutables la surface d'une eau limpide.

Tu peux aussi supprimer les "il" avec des participes présents.

Citation :
Il ne craint Ne craignant ni le froid, lorsqu'il survole les pics enneigés, ni la chaleur, quand il domine les déserts miroitant sous le feu de l'astre solaire.

A part ça, j'ai bien aimé, mais on ne va pas dire non plus que j'ai adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Sam 4 Avr - 18:58

Merci Loli, j'ai remplacé ce que tu m'as suggéré.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolilola
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 2464
Age : 18
Localisation : Dans l'impasse
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain et poète
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Sam 4 Avr - 19:13

De rien, mais ce n'était que deux exemples, il faudrait essayer d'éviter les répétitions sur l'ensemble du texte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://november38.unblog.fr/
piti-inconnue
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 268
Age : 25
Localisation : ici, par là, loin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : photographe, Ecrivain
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Lun 6 Avr - 2:13

J'aime assez la fin, dans la continuité de ton texte. Le jeu des couleurs est sympathique dans l'idée de lier l'aigle et le sage. [ ça aussi c'est bien mal tourné comme phrase =) ]
Quelques phrases mal tournées, un "il" qui se répète un peu. Malgré tout ton texte m'a plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wordslave.skyblog.com
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Mar 7 Avr - 19:16

Merci, je vais voir comment je peux arranger le coup des "il" omniprésents !! ^^

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Jeu 9 Avr - 12:11

rouge = orthographe/grammaire
jaune/orange = répétition
black = syntaxe
bleu = expression/style



Cabélyst a écrit:
Le vol d'un aigle

Il plane. Haut dans le ciel, il a oublié jusqu'à son nom et s'enivre d'une puissante sensation de liberté. Il est bien, en harmonie avec l'air et le ciel (phrase plate). Il se laisse porter pas les courants, joue à cache-cache avec les nuages, plonge et remonte en vrilles, il exulte.
Ses ailes puissantes le portent sans mal, au gré de ses caprices, il file et fait la course avec le vent. Ses rémiges frémissent au rythme des vibrations de l'air et la vitesse ne parvient pas à troubler sa vision perçante. Il est somptueux, tout son être respire la majesté alors qu'il est en symbiose avec son environnement. Il côtoit le soleil, ses plumes sont d'un brun éclatant et son bec semble répondre à l'éclat vif de ses yeux d'or.
Il vole à travers les paysages, sans se lasser des merveilles de la nature. Il remarque chaque détail, rien n'échappe à ses sens aiguisés, pas même la pulsion de vie qui règne sur le monde sauvage. (j'aime pas la deuxième partie de cette phrase)
Il s'amuse à voler entre les parois rouges d'un canyon, frôle de ses serres redoutables la surface d'une eau limpide. Ne craignant ni le froid, lorsqu'il survole les pics enneigés, ni la chaleur, il domine les déserts miroitant sous le feu de l'astre solaire.
Alors que son cri de puissance résonne autour de lui, il est le maître de son monde. Il paraît veiller sur la Terre, alors que de son vol superbe, il jette son ombre imposante sur le paysage.
Il se sent invinsible mais toute chose à une fin. Au loin, s'élèvent les volutes de fumée du pays des Hommes. Il se sent attiré et ne peux rien contre sa formidable attraction. Un peu avant le premier village, sur une butte isolée, une petite slhouette est assise sur l'herbe, en tailleur, la tête penchée en avant. Il se met à décrire de grand cercles autour d'elle, il semble hésiter. En bas, plus rien ne bouge, les petits animaux ont perçu la présence du prédateur et la forme est immobile, comme sans vie. (maladroit ! inanimée...)
Alors il s'arrête au-dessus d'elle (je ne vois pas cela possible, il ne peu s'arrêter) et, sans prévenir, l'aigle plonge sur l'homme, les serres en avant et les ailes freinant sa chute. Comme au ralentis, l'humain à la longue chevelure de neige lève la tête et fixe l'animal de son regard blanc, aveugle. Il tent un bras, main ouverte vers la terre, et le rapace vient se poser sur ses genoux, la tête blottie au creux de sa paume.
Ils restent ainsi, sans un bruit, et quand finalement l'oiseau repart dans le ciel, un lourd silence pèse sur la colline. L'homme regarde son ami s'envoler, il le contemple jusqu'à ce qu'il ne soit plus qu'à peine visible, petite tâche devant le soleil. (il est pas aveugle ?)
Soupirant, il se relève et le rythme de la vie reprend son cours. Ses yeux sont d'or et ses longs cheveux bruns tombent dans son dos, battant ses fortes épaules au rythme de son pas ample et majestueux, alors qu'il regagne le village (lourd). Dinilal', le Sage Aveugle, est redevenu Sartalehl', l'Esprit de l'Aigle, et il retourne vers les siens pour leurs narrer les histoires sans cesse renouvelées d'Amayraâ, l'Empire Sauvage.

FIN

Voilà... qu'en pensez-vous ?


je ne sais pas que dire, je n'ai pas ressenti grand chose à la lecture, sans doute parce qu'il n'y a quasiment pas d'action, tu décris, tu décris, tu décris...
certains passages à retravailler pour cause de maladresse ou de lourdeur...

Citation :
Il plane. Haut dans le ciel, il a oublié jusqu'à son nom et s'enivre d'une puissante sensation de liberté.
je n'ai pas trop compris... c'est l'esprit de l'aigle ?

je crois qu'il n'y a pas assez d'émotions, de ressenti qui ressort à la lecture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Ven 10 Avr - 19:42

Merci Jaina.
Oui, ça m'a fait la même impression que toi en me relisant mais je ne vois pas comment arranger ça...
Pour répondre à ta question, celui qui s'enivre, c'est en quelque sorte l'esprit de l'homme mais c'est un peu flou, je te l'accorde. Ce texte n'est vraiment pas une réussite. J'essaierai de le retravailler quand j'aurais fini les textes que je suis en train d'écrire. J'en commence un, je passe à un autre, je le laisse de côté... enfin bref, j'en ai quelques un qui sont gentiment en train de poireauter...^^

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vol d'un aigle   Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vol d'un aigle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aigle Géant ?
» Celtia - Aigle Pils - Wolff
» quadrans avec Jupiter & aigle
» Aigle
» Aigle prenant son envol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: