De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les pensées d'un félin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HeleneM
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Dans mon monde
Loisirs : baminton, lecture, ecriture, ordinateur...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Les pensées d'un félin   Dim 8 Fév - 23:18

Les pensées d'un félin

Doucement je m'avance, faisant le moins de bruit possible, me camouflant sans trop de mal dans les grandes herbes sèches de la savane.

On nous classe, les miens et moi, comme faisant partie des plus grands chasseurs, je crois que les Guépards et les Lions en font parties aussi, mais mes connaissances sur ce sujet sont quelques peu limités, je ne sais même pas comment j'ai su cela.
Moi? Je fait partie de ce que l'on appelle communément des Léopards, désolé du peu de précision que je donne sur mon physique, mais je n'ai pas eu beaucoup d'occasion pour me regarder dans un miroir, aucune pour être exact, mais vous devez bien avoir une idée générale sur la question. Non? À moins que l'on est exagéré l'étendu de vos connaissances, ce dont je doutes, ayant moi même dû à plusieurs reprise éviter certains de vote espèces, n'allait pas vous étonner que l'on se montre méfiant lorsque l'on a essayé de nous tuer sans raisons apparente et convaincante.
J'ai entendu toutes sortes de chose expliquant pourquoi: pour notre fourrure, parce que soit disant on est une menace ou un troupeau de mouton et encore, et cela est bien la pire des raisons, pour le plaisir de la chasse, et dire que c'est nous qui sommes traités de sauvage!
Le plaisir de la chasse, non mais vraiment, vous y croyait vous? Nous, nous ne prenons pas de plaisir à tuer nos proies, nous le faisons simplement pour nous nourrir, et puis rien n'est perdus une fois que l'on a mangé notre victime, si il reste quelque chose, les rapaces sont ravies de pouvoir finir les restes, et toutes sortes d'insecte aussi. Rien n'est gaspillé tant que vous, les humains ne vous en mêlait pas...

Pour le moment, je traque un troupeau d'Antilopes, cela fait plusieurs jours que mon ventre et vide, et cela est bien connu dans la savane, la faim donne des forces! je viens justement de repérer une Antilope à la patte blessé, elle sait très bien qu'elle n'en a plus pour très longtemps, mais elle essaye avec beaucoup de difficulté de rester avec son troupeau. Elle n'a vraiment, hélas pour elle aucun chance, car il suffit que je fasse une apparition, et elle serait distancer par le reste du troupeau. ne dit on À quelque chose malheur est bon? Ou encore; Le malheur des uns fait le bonheur des autres?
Je ne vais pas tarder à faire mon apparition, la vie de ma cible n'est plus qu'une question de minutes, pas que ça me fasse plaisir de mettre fin à une vie, non détrompé vous, mais elle donne beaucoup à tant de monde en mourant, moi, et ceux qui viennes après moi, et si j'avais une famille, elle en profiterait aussi. maintenant je ne sais pas ce qu'était sa vie, et je préfère ne pas le savoir, c'est moins difficile de tuer quand tu ne connais rien de la victime.
Ça y est, je m'élance d'un bond impressionnant, cela donne plus d'élan, je ne suis pas aussi bon coureur que mon cousin le guépard, c'est pour cela que je choisis toujours des cibles en position de faiblesse.
Dans la savane, si tu es blessé, tu ne tiens jamais très longtemps, tout le monde le sais, enfin tout le monde, tout le monde à par vous, humain, qui vous définissez comme supérieur!
Ma cible, ainsi que le reste de son troupeau a mis quelques secondes à me repérer, mais à elle, ça lui sera fatale, et elle le sait déjà, même si elle essaye malgré tout de suivre les autres, elle une infime chance de m'échapper mais je ne la laisserai pas faire. Je la course un petit moment, sa patte blessé handicapant, je ne tarde pas à la rattraper, et à lui enfoncer mes crocs profondément dans sa gorge.
Cela peu vous paraître cruel, mais nous au moins on a une raison valable de le faire, ce n'est pas pour subvenir à une envie quelconque et superficiel, mais pour notre survie, c'est ainsi dans la savane comme à tout les endroits que vous qualifiez de sauvage, Chacun se bat pour sa propre survie, et la survie de son espèce! C'en est sans doutes de même pour vous, sauf que vous contrairement à nous, vous n'en avez pas conscience et au lieu de pensé uniquement à votre survie, vous pensez à satisfaire vos caprice superficielle au détriment des autres, même aux détriments de votre propre espèce!
Cette antilope n'a pas souffert ou alors infiniment peu, j'ai tout fait pour éviter de la faire souffrir, la tuant sur le coup pour ne pas quel le sente. Avant de mourir elle savait que au moins elle servirait à quelque chose, comme chaque animaux, sauf vous, humain, qui comme vous vous pensez supérieur pensez qu'il est mieux que le corps se décompose dans un cercueil à l'abri des rapaces mourant de faim. Chacun de son vivant ne sert pas à grand chose, mais nous animaux avons le réconfort de savoir que une fois mort nous servirons à empêcher la faim!


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://element-place.forumactif.com/
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Les pensées d'un félin   Dim 8 Fév - 23:45

rouge
= orthographe/grammaire


jaune/orange
= répétition


black
= syntaxe


bleu
= expression/style




HeleneM a écrit:
Les pensées d'un félin

Doucement je m'avance, faisant le moins de bruit possible, me camouflant sans trop de mal dans les grandes herbes sèches de la savane.

On nous classe, les miens et moi, comme faisant partie des plus grands chasseurs, je crois que les Guépards et les Lions en font parties aussi, mais mes connaissances sur ce sujet sont quelques peu limités, je ne sais même pas comment j'ai su cela.
Moi? Je fait partie de ce que l'on appelle communément des (les ?) Léopards, désolé du peu de précision que je donne sur mon physique, mais je n'ai pas eu beaucoup d'occasion pour de me regarder dans un miroir (mouai... ça fait pas trop réaliste...), aucune pour être exact, mais vous devez bien avoir une idée générale sur la question. Non? À moins que l'on est exagéré l'étendu de vos connaissances, ce dont je doutes, ayant moi même dû à plusieurs reprise éviter certains de vote espèces, n'allait pas vous étonner que l'on se montre méfiant lorsque l'on a essayé de nous tuer sans raisons apparente et convaincante.
J'ai entendu toutes sortes de chose expliquant pourquoi: pour notre fourrure, parce que soit disant on est une menace ou un troupeau de mouton et encore, et cela est bien la pire des raisons, pour le plaisir de la chasse, et dire que c'est nous qui sommes traités de sauvage!
Le plaisir de la chasse, non mais vraiment, vous y croyait vous? Nous, nous ne prenons pas de plaisir à tuer nos proies, nous le faisons simplement pour nous nourrir, et puis rien n'est perdus une fois que l'on a mangé notre victime, s'il reste quelque chose, les rapaces sont ravies de pouvoir finir les restes, et toutes sortes d'insecte aussi. Rien n'est gaspillé tant que vous, les humains ne vous en mêlait pas...

Pour le moment, je traque un troupeau d'Antilopes, cela fait plusieurs jours que mon ventre et vide, et cela est bien connu dans la savane, la faim donne des forces! je viens justement de repérer une Antilope à la patte blessé, elle sait très bien qu'elle n'en a plus pour très longtemps, mais elle essaye avec beaucoup de difficulté de rester avec son troupeau. Elle n'a vraiment, hélas pour elle aucun chance, car il suffit que je fasse une apparition, et elle serait distancer par le reste du troupeau. ne dit on À quelque chose malheur est bon? (??) Ou encore; Le malheur des uns fait le bonheur des autres?
Je ne vais pas tarder à faire mon apparition, la vie de ma cible n'est plus qu'une question de minutes, pas que ça me fasse plaisir de mettre fin à une vie, non détrompé vous, mais elle donne beaucoup à tant de monde en mourant, moi, et ceux qui viennes après moi, et si j'avais une famille, elle en profiterait aussi. maintenant je ne sais pas ce qu'était sa vie, et je préfère ne pas le savoir, c'est moins difficile de tuer quand tu ne connais rien de la victime.
Ça y est, je m'élance d'un bond impressionnant, cela donne plus d'élan, je ne suis pas aussi bon coureur que mon cousin le guépard, c'est pour cela que je choisis toujours des cibles en position de faiblesse.
Dans la savane, si tu es blessé, tu ne tiens jamais très longtemps, tout le monde le sais, enfin tout le monde, tout le monde à par vous, humain, qui vous définissez comme supérieur!
Ma cible, ainsi que le reste de son troupeau a mis quelques secondes à me repérer, mais à elle, ça lui sera fatale, et elle le sait déjà, même si elle essaye malgré tout de suivre les autres, elle une infime chance de m'échapper mais je ne la laisserai pas faire. Je la course un petit moment, sa patte blessé handicapant, je ne tarde pas à la rattraper, et à lui enfoncer mes crocs profondément dans sa gorge.
Cela peu vous paraître cruel, mais nous au moins on a une raison valable de le faire, ce n'est pas pour subvenir à une envie quelconque et superficiel, mais pour notre survie, c'est ainsi dans la savane comme à tout les endroits que vous qualifiez de sauvage, Chacun se bat pour sa propre survie, et la survie de son espèce! C'en est sans doutes de même pour vous, sauf que vous contrairement à nous, vous n'en avez pas conscience et au lieu de pensé uniquement à votre survie, vous pensez à satisfaire vos caprice superficielle au détriment des autres, même aux détriments de votre propre espèce!
Cette antilope n'a pas souffert ou alors infiniment peu, j'ai tout fait pour éviter de la faire souffrir (agoniser ?), la tuant sur le coup pour ne pas quel le sente. Avant de mourir elle savait qu'au moins elle servirait à quelque chose, comme chaque animaux, sauf vous, humain, qui comme vous vous pensez supérieur pensez (maladroit !!) qu'il est mieux que le corps se décompose dans un cercueil à l'abri des rapaces mourant de faim. Chacun de son vivant ne sert pas à grand chose, mais nous animaux avons le réconfort de savoir que une fois mort nous servirons à empêcher la faim!


Fin


beaucoup de maladresses... attention aux "vous" et leur verbes respectifs !! terminaison en -ez !

texte à retravailler, tu fais penser ce léopard d'une façon trop spéciale, début contradictoire avec le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeleneM
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 23
Localisation : Dans mon monde
Loisirs : baminton, lecture, ecriture, ordinateur...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Les pensées d'un félin   Lun 9 Fév - 0:07

ça fait un moment que je l'ai écrit et j'ai eu la flemme de me relire, je corrigerai plus tard.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://element-place.forumactif.com/
Cabélyst
Excellente Plume
Excellente Plume


Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 22
Localisation : physiquement, juste là. Mentalement, plus loin que tu ne pourrais l'imaginer
Loisirs : visiter, rêver, voyager
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : élève des mots à l'école des étoiles
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Les pensées d'un félin   Mer 11 Fév - 20:28

J'aime pas trop. Trop maladroit, pas assez convaincant.
Trop "civilisé" aussi peut-être, si tu vois ce que je veux dire. quand j'ai vu le titre, je m'attendais à moins de raffinement.

_________________
Soy hija de la luna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pensées d'un félin   Aujourd'hui à 9:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pensées d'un félin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pensées de San Antonio
» Le penseur et la pensée
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Lecteur de pensée
» Folles pensées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: