De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Injuste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Innocence
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Injuste   Mar 28 Oct - 23:45

Je suis très inspirée en ce moment, donc encore une petite nouvelle... Je ne la trouve pas géniale, mais je tenais à l'écrire ; c'est tiré d'une expérience personnelle, à la base, même si maintenant c'est très très très loin de ladite expérience. Ceux qui ont lu Pour une sourire... y verront certainement des similitudes. Mais ce n'est pas vraiment la même chose quand même.
C'est toujours à la première personne (j'aime la première personne, le MOI, moi !!) et... Encore une fois, écrit d'une traite, parce que je n'aime pas retravailler mes textes (je devrais, des fois, quand même).

Injuste



16 Juillet

Aujourd'hui, c'est la première fois que j'écris. Je ne sais pourquoi mes parents m'ont offert ce cahier. Pour un anniversaire, je comprends, mais je ne suis plus une gamine... Mais bon, un peu d'écriture ne pourra pas me faire de mal, pour complèter mes journées. Je verrais ça dès demain, plutôt que ce soir. Là, je dois dormir... Oui, dormir.

17 Juillet

Ma vie est réglée comme un métronome. Je suis tout juste bachelière, sortie du baccalauréat scientifique avec mention bien. Même pendant les vacances, je veille à avoir, quoi qu'en dise mes parents, un train de vie correct et bien huilé. Je m'appelle Christine, j'ai tout juste dix huit ans.

Mon emploi du temps est presque toujours le même. Je commence, comme tout le monde, par me lever, entre six heures et sept heures trente du matin. Je déjeune, je me douche, et là, soit je vais au lycée, soit, comme c'est le cas pendant les vacances, je vais courir quelques kilomètres pour garder la forme, et faire du sport pendant une bonne partie de la matinée. A l'heure de midi, je mange léger, des légumes et du pain, avec un morceau de viande rouge, pour avoir une alimentation saine. La façon dont on mange, c'est la santé, dit-on, et je tiens à avoir une hygiène de vie irréprochable.
L'après midi, je retourne en cours, ou bien je lis, ou encore j'étudie. Durant cette année où s'est déroulé mon bac, j'avoue avoir étudié, la plupart des après-midis où j'étais libre. Mais l'obtention de mon diplôme passait avant toute chose : je veux réussir ma vie !

Mes amis m'ont reproché cela ; selon eux, je néglige trop ma vie sociale. Je ne suis pas d'accord. Je suis jeune, j'ai la vie devant moi ! Alors, j'entretiendrai ma vie sociale plus tard, ou pendant les vacances. Je préfère la négliger au profit d'un avenir brillant et sans ennui que pour jouer à de quelconques jeux vidéos ou pour passer mon temps sur internet. Ou encore l'entretenir mais passer mon temps à boire dans des bars mal famés et à gâcher mon avenir ainsi.

Mais je m'égare. L'après-midi, donc, je reste sur la lecture, ou les études. Vers cinq heures, je prends un chocolat chaud, pour réveiller mes neurones, avec un fruit. Rien d'autre, pas de gras, pas de sucre. Puis, comme j'ai en général fini mes cours à cette heure, chaque jour, je refais un peu de sport. Pour s'entretenir : un peu de musculation, en été de la natation, en hiver du patin à glace ; en printemps et en automne, je joue au tennis avec mon père.

Ensuite... Hm. C'est un peu ennuyeux comme histoire, hein? Mais bon, personne n'est sensé lire ces lignes hormis moi, après tout... Je pense que je rirai bien, dans quelques années, en ouvrant ce carnet pour lire ces pages. Je me dirai que j'ai été bien stupide, à 18 ans, d'écrire dans un journal intime, pour les adolescentes... Mais je trouve ça amusant. Ca m'occupe utilement. Je me suis trop occupée de mathématiques au détriment du français, ces derniers temps. Enfin bon, je fais encore des digressions...

Reprenons. Ensuite, il est rapidement l'heure du dîner. Cette fois, le repas est en général plus copieux. Et bien sûr, les laitages. Fromage et yaourt nature ; j'adore les yaourts natures. Puis une nouvelle douche, parce que le sport fait transpirer, et que je n'aime pas me coucher avec cette transpiration sur moi.
De temps en temps, je m'autorise un peu la télévision. Mais le plus souvent, j'étudie à nouveau, avant de dormir, ou je lis, encore une fois. Maintenant, en plus de ça, je vais me forcer à écrire ici. Soit ma vie, comme aujourd'hui, soit des moments d'inspiration quelconques, ou même des petits dessins. Il faut absolument que je travaille mon expression artistique.

Puis finalement, à vingt deux heures, extinction des feux. Pour une bonne nuit de repos. Ca fait beaucoup de bien, de se coucher tôt. On dort mieux.

18 Juillet

Des sentiments comblés, des sentiments bafoués
En mon âme ; la peur oubliée
Cache en son sein l'amertume de l'éternité.
La Mort, en son manteau drapée,
Ne viendra pas m'accorder l'Immortalité,
Me laissant seule et dénudée
Face à ma Destinée ; néanmoins, je l'attends,
Telle une poupée sans sentiment. *

19 Juillet

Mon dieu ! Je viens de relire l'ersatz de poème que j'ai écris hier. Il est absolument horrible ! A part la métrique, à part les rimes, il n'y a rien là dedans ! Aaah, c'est horrible, comment ai-je pu écrire cela?
Aujourd'hui, je n'écris pas grand chose. Je suis fatiguée. Cela fait quelques jours que j'ai du mal à faire mon sport quotidien. Je m'essouffle vite. Ce doit être la chaleur, ou bien le manque de sommeil.

20 Juillet


Le soleil a été superbe aujourd'hui. Il fait bon et chaud. Encore une fois, je n'écris pas grand chose. Je pense que je vais retravailler cette horreur que j'ai écris il y a deux jours. Je verrais demain, je suis trop fatiguée. J'ai peur de ne pas tenir ma résolution de faire quelque chose tous les jours dans ce journal... Il faut que je m'y tienne.

21 Juillet

Dispute avec Maman, aujourd'hui. Je lui ai dit cent fois d'arrêter de fumer. Elle m'a retorqué qu'avec l'hygiène de vie irréprochable qu'on s'imposait, elle pouvait bien faire ça. Et a ajouté que je n'avais pas à me plaindre, elle pourrait boire et me battre. Elle a ajouté que je n'étais qu'une ratée, même si je suis brillante, sans vie sociale, je ne serais rien. Je n'ai vraiment pas le moral.
Je pense que demain, je n'écrirai pas dans ce journal. Je vais essayer d'aller dormir chez une amie à moi. Comme ça, Maman ne pourra rien dire.

23 Juillet

Ahhhh ! C'était génial ! Je n'ai pas écris hier, mais ça valait le coup, en fait. Je suis allée chez mon amie, hier soir. Elle m'a appris qu'elle aussi a eu le bac, sans mention, mais elle l'a eu quand même, et on a passé une bonne soirée entre filles, à se parler de tout et n'importe quoi jusqu'à pas d'heures. C'était vraiment bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas ri ainsi !
Par contre, elle m'a fait remarquer que je toussais beaucoup. C'est vrai, mais c'est pas grave. C'est l'été, il doit y avoir quelques allergies par ci par là, et le sport doit m'essouffler donc je tousse. Selon elle, je devrais quand même consulter. On sait jamais, que je fasse de l'asthme ! Haha ! Comme j'ai ri lorsqu'elle m'a dit ça ! L'asthme se soigne avec le sport, surtout, pour mieux être dompté, alors je n'ai pas vraiment de risques !
Maman, par contre, a eu l'air de prendre ces recommandations au sérieux. Elle a dit qu'elle m'emmenait chez le docteur demain, on sait jamais. Mouais. J'y crois pas trop, mais j'préfère m'en assurer. Pour ne pas trop inquiéter Maman. Ah, il faudra aussi que je rappelle à Maman qu'il faut faire les pré-inscriptions de la fac de sciences.

Oui, je voulais faire médecin avant. C'est beaucoup d'études, mais j'ai la vie devant moi et ça m'aurait plu. Et puis, finalement, je me dis que laborantine, travailler dans la recherche sur les maladies comme le SIDA ou le paludisme, ça me plairait beaucoup. Alors, plutôt que la médecine, j'ai préféré la bio-chimie, et tout ce qui touche à ça. Je suis sûre que je m'y plairai. Maman dit que la fac, j'aurais peut-être du mal ; elle a pas confiance. Mais qu'importe. Je sais, moi, que je m'en sortirai. Et puis, j'en rêve : avoir une belle vie, sans problème. Si je suis dans ce domaine, je vivrai sans trop de souci. Ce serait l'idéal.

24 Juillet

Juste un petit mot avant d'aller chez le médecin, parce qu'il est six heures, et qu'on risque de rentrer tard. Et je ne veux pas rater un jour d'écriture. Même pour deux lignes écrites à la va-vite.

15 Août

Ca fait un moment que je n'ai pas écris dans mon journal. Je m'étais donné la résolution d'y faire quelque chose tous les jours, pourtant. Mais là, j'avais pas le moral, ou pas le temps. Aujourd'hui, d'ailleurs, c'est la dernière fois que j'y écris quelque chose.
En fait, ma toux a alarmé le médecin familial. Et depuis fin juillet, j'ai enchaîné les examens, pour savoir ce qui provoquait ma toux et mes difficultés respiratoires.
J'ai arrêté le sport. Je n'ai jamais fumé de ma vie. J'avais une hygiène de vie irréprochable. La vie est injuste.
Le verdict du médecin est tombé ce matin, par courrier, avec mes radios. Je dois y retourner la semaine prochaine. Mais c'est sans appel : j'avais la vie devant moi, il me reste un an à vivre. Ils ont trouvé une tumeur, sur mes poumons. Trop près du coeur. Inopérable.



*Poème de moi. Je suis pas poète, j'ai pas cette prétention, c'est naze, et j'vous demande de bien vouloir passer sur ma piètre performance poétique Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andsyl
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 20
Localisation : Dans un autre monde...
Loisirs : Equitation, écriture, dessin
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain, dessinateur, photographe
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 1:03

J'ai qu'une chose à dire, OUAVE! J'aime beaucoup!! c'est détaillé, c'est fin, j'adore I love you

a chaque ligne, on se demande se qui va se passer, on est la personne, quand on lit ton texte, on a l'impression de ressentir toutes les émotions...

Enfin bon, je suis peut-être un peu émotionnelle ( hystérique serait le mot juste Razz Razz ) mais en tout cas, j'aime TROP ta nouvelle, bravo!!

Par-contre, deux trois trucs à améliorer:

Citation :
C'est vrai, mais c'est pas grave. C'est l'été, il doit y avoir quelques allergies par ci par là, et le sport doit m'essouffler donc je tousse. Selon elle, je devrais quand même consulter ??.

Heu... Par-contre, il faudrait préciser un médecin ^^

Et peut-être trouver un autre titre, ça faît assez "lourd", si tu vois ce que je veux dire... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisesdesmondes.forumactif.biz/
eija
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 30
Localisation : Au bout de la terre (Pen ar Bed, Finistère en français)
Loisirs : Lancelot, mon cheval
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Poète
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 2:46

Ce texte là ne m'a pas du tout touché autant que l'autre. Il ne m'a pas touché du tout en fait. Ou peut être que je ne l'ai pas compris je sais pas.

Je comprend l'injustice de la maladie par rapport à son mode de vie irréprochable, par rapport à sa mère, qui est moins stricte avec elle même et la décourage...

Ce qui me gêne c'est qu'on ne ressent aucune émotion dans ton texte. On sent l'ambition et le perfectionnisme, sur lesquels tu as beaucoup insisté _si bien que pour le coup, là j'ai cru que tu parlais de l'anorexie_ mais rien d'autre, le personnage semble vide, dénué de toute émotion, blindé.
D'ailleurs, lorsqu'elle écrit, cela ne concerne que des choses très pragmatiques, ses repas, ses cours..
Elle dit quelle se "force à écrire", "Il faut absolument que je travaille mon expression artistique.". Ce faisant elle réussit à pondre un poème dont certains vers laissent présager de son funeste sort, alors qu'elle ignore qu'elle est malade.
Est ce fait exprès tout ça et si oui, pour susciter quoi chez le lecteur? scratch
Bref ceci n'est pas tant une critique négative qu'un grand cri d'incompréhension... Je crois que je passe complètement à côté de ton texte Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocence
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 10:46

Miam, deux critiques complètement différentes... \o/

@ Andsyl : je suis contente que ça te plaise. Tu as ressenti les choses comme j'aurais aimé qu'on les ressente, à vrai dire, même si c'était un peu bâclé, comme texte.

Concernant ta remarque sur la consultation du médecin, ce n'est pas un oubli, j'entends régulièrement des 'tu devrais consulter' dans le médecin derrière. Mais c'est peut-être une spécificité régionale, donc... Je prends note Smile

Pour le titre, j'ai mis celui là parce que je n'avais pas vraiment d'idée. Je compte y réfléchir et le changer, certainement (donc changer le titre du sujet, tant qu'à faire). Mais je n'arrive pas à trouver quelque chose qui reflète la nouvelle comme je l'aimerais. A réfléchir.

@ Eija :
Citation :
Ce texte là ne m'a pas du tout touché autant que l'autre.
Pour sûr. Mais Pour un sourire, je pense pouvoir dire que c'est mon chef d'oeuvre... xD sans prétention.

C'est vrai, ceci dit, que j'ai beaucoup insisté sur son perfectionnisme. C'est un peu miss parfaite, avec ses défauts quand même, et qui mise tout sur sa jeunesse, donc sur le fait qu'elle a la vie devant elle. D'où le tragique et la soudaineté de l'annonce au 15 août. Je cherchais le choc, quelque chose d'abrupte qui lui tombe dessus sans prévenir.

Le poème, quant à lui, ne signifie absolument rien.C'est une erreur en soi, mais je ne suis pas poète, alors voilà... Et je ne voulais pas écrire que sa vie. Du coup, c'est totalement artificiel, et tache, disons les choses comme elles le sont. Mais on peut le voir comme un guide, pour présager la fin. Mais certainement pas comme son état d'esprit - sauf peut-être sur le fait que le vide de sa vie sociale la touche plus qu'elle ne le laisse voir.

Citation :
Je crois que je passe complètement à côté de ton texte

Sans doute. Il faut dire que tout ce que tu as dit n'est pas faux. En fait, c'est peut-être parce qu'il n'est pas question d'émotion, pour elle. Elle ressent, mais elle a son but, et elle ne veut pas passer à côté. Les émotions, ce sera pour pus tard, comme elle le dit. Le côté sentimental, il ne me le fallait que dans le dernier jour. Mais je ne pense pas l'avoir bien rendu - difficile de rendre les larmes d'une personne qui s'est blindée toute sa vie.


Merci à vous deux pour vos remarques ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1011
Age : 23
Localisation : dans les étoiles
Loisirs : dessiner, lire, snowboard, ski, randonné ...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : 500 gramme de dessinateur, une touche de poète, un soupcon d'écrivain c'est môa !!
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 12:53

comme Eija ce texte ne m'a absolument pas touchée.
J'aime le côté blindé du perso mais tu gâche toute la carapace que tu as instauré sur la fille en la faisant passer un bon moment avec son amie. Il aurait fallu que tu joue à fond sur la protection qu'elle a mis en place contre le monde extérieur, je pense que c'est une grosse erreur de la faire aller chez son amie.
De plus tu dis vouloir faire ressentir ses sentiments dans le dernier jour mais on ne ressent absolument rien, je t'assure le dernier jour ne change pas du tout des autres.
Pourtant il aurait été logique qu'il y ai un déferlement de sentiments dans ce dernier jour, c'est le moment où elle ouvre les vannes , tous les sentiments réprimés durant sa vie devrait se faire sentir ce fameux 15 Août car là on dirait vraiment qu'elle récite une recette de cuisine et non qu'elle annonce qu'il lui reste 1 an à vivre !!!

voilà, sinon, le suspense est excellement bien mené bien que la fin aurait pu être beaucoup plus travaillé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clochettedu39.skyrock.com
Innocence
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 13:12

Comme je l'avais dit, le texte n'est pas du tout retravaillé. Je pense que je le republierai, une fois que ce sera fait, parce que vos critiques me montrent à quel point il en a besoin.

C'est vrai que la fin n'est pas très sentimentale. Hm, en fait, j'ai foiré mon texte. Mais c'est pas grave, je le referai. Merci de vos avis o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoop
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 3496
Age : 22
Localisation : En train de m'arracher les cheveux en pensant à tous les livres qu'il faut que je lise/que je veux lire/dont je n'arrive pas à trouver le temps pour les lire.
Loisirs : Geeker, pour changer.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain.
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Injuste   Mer 29 Oct - 13:59

Personnellement j'ai bien aimé. Pas vraiment adoré, mais apprécié, en tout cas.

J'ai peut-être une petite idée par rapport au dernier paragraphe. Tu pourrais changer complètement de style. Car en fait par ce changement de style d'écriture, tu pourrais faire passer plein d'émotions qui alourdiraient le texte si tu les écrivais telquel. Tu vois le genre? Le style utilisé dans tout le texte semble superficiel, surfait, trop parfait, calculé, à l'image de la fille qui se veut maître de son destin. Néanmoins, dans le derneir paragraphe, écrire avec un style hésitant,peut-ête, incertain, la rendrait plus humaine... Elle sait qu'elle va mourrir, qu'elle n'aura pas le bel avenir qu'elle se prévoyait.
Tu peux utiliser un style plus enfantin, aussi. Le "c'est injuste" fait un peu gamin, et on peut exploiter de ce côté. En effet, comme elle l'a souligné tout au début, écrire dans un journal, c'est bon pour les adolescentes en pleine puberté, pas pour elle, adulte mature. J'imagine qu'elle vécu toute sa vie comme ça, à rechercher la perfection de son avenir, tout en gâchant son enfance. Elle pourrait se rappeler de ces moments, regretter de ne pas avoir profité de la vie tant qu'elle le pouvait encore, remttant toujours à plus tard les émotions qu'elle aurait pu, voir du, vivre. "Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui". Encore une piste à explorer.

Bon voilà, ce ne sont que quelques idées pour le derneir paragraphe car le début je l'ai bien aimé...

_________________
"[...]
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance."

Joachim du Bellay, Antiquités, III

Nana <3 Hachi forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 27
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Injuste   Jeu 30 Oct - 21:13

rouge = orthographe/grammaire
jaune/orange = répétition
black = synthaxe
bleu = expression/style



Innocence a écrit:
Je suis très inspirée en ce moment, donc encore une petite nouvelle... Je ne la trouve pas géniale, mais je tenais à l'écrire ; c'est tiré d'une expérience personnelle, à la base, même si maintenant c'est très très très loin de ladite expérience. Ceux qui ont lu Pour une sourire... y verront certainement des similitudes. Mais ce n'est pas vraiment la même chose quand même.
C'est toujours à la première personne (j'aime la première personne, le MOI, moi !!) et... Encore une fois, écrit d'une traite, parce que je n'aime pas retravailler mes textes (je devrais, des fois, quand même).

Injuste



16 Juillet

Aujourd'hui, c'est la première fois que j'écris. Je ne sais pourquoi mes parents m'ont offert ce cahier. Pour un anniversaire, je comprends, mais je ne suis plus une gamine... Mais bon, un peu d'écriture ne pourra pas me faire de mal, pour complèter mes journées. Je verrais ça dès demain, plutôt que ce soir. Là, je dois dormir... Oui, dormir.

17 Juillet

Ma vie est réglée comme un métronome. Je suis tout juste bachelière, sortie du baccalauréat scientifique avec mention bien. Même pendant les vacances, je veille à avoir, quoi qu'en dise (disent ??) mes parents, un train de vie correct et bien huilé. Je m'appelle Christine, j'ai tout juste dix huit ans.

Mon emploi du temps est presque toujours le même. Je commence, comme tout le monde, par me lever, entre six heures et sept heures trente (du matin). Je déjeune, je me douche, et là, soit je vais au lycée, soit, comme c'est le cas pendant les vacances, je vais courir quelques kilomètres pour garder la forme, et faire du sport pendant une bonne partie de la matinée. A l'heure de midi, je mange léger, des légumes et du pain, avec un morceau de viande rouge, pour avoir une alimentation saine. La façon dont on mange, c'est la santé, dit-on, et je tiens à avoir une hygiène de vie irréprochable.
L'après midi, je retourne en cours, ou bien je lis, ou encore j'étudie. Durant cette année où s'est déroulé mon bac, j'avoue avoir étudié (révisé), la plupart des après-midis où j'étais libre. Mais l'obtention de mon diplôme passait avant toute chose : je veux réussir ma vie !

Mes amis m'ont reproché cela ; selon eux, je néglige trop ma vie sociale. Je ne suis pas d'accord. Je suis jeune, j'ai la vie devant moi ! Alors, j'entretiendrai ma vie sociale plus tard, ou pendant les vacances. Je préfère la négliger au profit d'un avenir brillant et sans ennui que pour jouer à de quelconques jeux vidéos ou pour passer mon temps sur internet. Ou encore l'entretenir mais passer mon temps à boire dans des bars mal famés et à gâcher mon avenir ainsi.

Mais je m'égare. L'après-midi, donc, je reste sur la lecture, ou les études. Vers cinq heures, je prends un chocolat chaud, pour réveiller mes neurones, avec un fruit. Rien d'autre, pas de gras, pas de sucre. Puis, comme j'ai en général fini mes cours à cette heure, chaque jour, je refais un peu de sport. Pour s'entretenir : un peu de musculation, en été de la natation, en hiver du patin à glace ; en printemps et en automne, je joue au tennis avec mon père.

Ensuite... Hm. C'est un peu ennuyeux comme histoire, hein? Mais bon, personne n'est sensé lire ces lignes hormis moi, après tout... Je pense que je rirai bien, dans quelques années, en ouvrant ce carnet pour lire ces pages. Je me dirai que j'ai été bien stupide, à 18 ans, d'écrire dans un journal intime, pour les adolescentes... Mais je trouve ça amusant. Ca m'occupe utilement. Je me suis trop occupée de mathématiques au détriment du français, ces derniers temps. Enfin bon, je fais encore des digressions...

Reprenons. Ensuite, il est rapidement l'heure du dîner. Cette fois, le repas est en général plus copieux. Et bien sûr, les laitages. Fromage et yaourt nature ; j'adore les yaourts natures. Puis une nouvelle douche, parce que le sport fait transpirer, et que je n'aime pas me coucher avec cette transpiration (sueur/odeur...) sur moi.
De temps en temps, je m'autorise un peu la télévision. Mais le plus souvent, j'étudie à nouveau, avant de dormir, ou je lis, encore une fois. Maintenant, en plus de ça, je vais me forcer à écrire ici. Soit ma vie, comme aujourd'hui, soit des moments d'inspiration quelconques, ou même des petits dessins. Il faut absolument que je travaille mon expression artistique.

Puis finalement, à vingt deux heures, extinction des feux. Pour une bonne nuit de repos. Ca fait beaucoup de bien, de se coucher tôt. On dort mieux.

18 Juillet

Des sentiments comblés, des sentiments bafoués
En mon âme ; la peur oubliée
Cache en son sein l'amertume de l'éternité.
La Mort, en son manteau drapée,
Ne viendra pas m'accorder l'Immortalité,
Me laissant seule et dénudée
Face à ma Destinée ; néanmoins, je l'attends,
Telle une poupée sans sentiment. *

19 Juillet

Mon dieu ! Je viens de relire l'ersatz de poème que j'ai écris hier. Il est absolument horrible ! A part la métrique, à part les rimes, il n'y a rien là dedans ! Aaah, c'est horrible, comment ai-je pu écrire cela?
Aujourd'hui, je n'écris pas grand chose. Je suis fatiguée. Cela fait quelques jours que j'ai du mal à faire mon sport quotidien. Je m'essouffle vite. Ce doit être la chaleur, ou bien le manque de sommeil.

20 Juillet


Le soleil a été superbe aujourd'hui. Il fait bon et chaud. Encore une fois, je n'écris pas grand chose. Je pense que je vais retravailler cette horreur que j'ai écris il y a deux jours. Je verrais demain, je suis trop fatiguée. J'ai peur de ne pas tenir ma résolution de faire quelque chose tous les jours dans ce journal... Il faut que je m'y tienne.

21 Juillet

Dispute avec Maman, aujourd'hui. Je lui ai dit cent fois d'arrêter de fumer. Elle m'a retorqué qu'avec l'hygiène de vie irréprochable qu'on s'imposait, elle pouvait bien faire ça. Et a ajouté que je n'avais pas à me plaindre, elle pourrait boire et me battre. Elle a ajouté que je n'étais qu'une ratée, même si je suis brillante, sans vie sociale, je ne serais rien. Je n'ai vraiment pas le moral.
Je pense que demain, je n'écrirai pas dans ce journal. Je vais essayer d'aller dormir chez une amie à moi. Comme ça, Maman ne pourra rien dire.

23 Juillet

Ahhhh ! C'était génial ! Je n'ai pas écris hier, mais ça valait le coup, en fait. Je suis allée chez mon amie, hier soir. Elle m'a appris qu'elle aussi a eu le bac, sans mention, mais elle l'a eu quand même, et on a passé une bonne soirée entre filles, à se parler de tout et n'importe quoi jusqu'à pas d'heures. C'était vraiment bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas ri ainsi !
Par contre, elle m'a fait remarquer que je toussais beaucoup. C'est vrai, mais c'est pas grave. C'est l'été, il doit y avoir quelques allergies par ci par là, et le sport doit m'essouffler donc je tousse. Selon elle, je devrais quand même consulter. On sait jamais, que je fasse de l'asthme ! Haha ! Comme j'ai ri lorsqu'elle m'a dit ça ! L'asthme se soigne avec le sport, surtout, pour mieux être dompté, alors je n'ai pas vraiment de risques !
Maman, par contre, a eu l'air de prendre ces recommandations au sérieux. Elle a dit qu'elle m'emmenait chez le docteur demain, on sait jamais. Mouais. J'y crois pas trop, mais j'préfère m'en assurer. Pour ne pas trop inquiéter Maman. Ah, il faudra aussi que je rappelle à Maman qu'il faut faire les pré-inscriptions de la fac de sciences.

Oui, je voulais faire médecin avant. C'est beaucoup d'études, mais j'ai la vie devant moi et ça m'aurait plu. Et puis, finalement, je me dis que laborantine, travailler dans la recherche sur les maladies comme le SIDA ou le paludisme, ça me plairait beaucoup. Alors, plutôt que la médecine, j'ai préféré la bio-chimie, et tout ce qui touche à ça. Je suis sûre que je m'y plairai. Maman dit que la fac, j'aurais peut-être du mal ; elle a pas confiance. Mais qu'importe. Je sais, moi, que je m'en sortirai. Et puis, j'en rêve : avoir une belle vie, sans problème. Si je suis dans ce domaine, je vivrai sans trop de souci. Ce serait l'idéal.

24 Juillet

Juste un petit mot avant d'aller chez le médecin, parce qu'il est six heures, et qu'on risque de rentrer tard. Et je ne veux pas rater un jour d'écriture. Même pour deux lignes écrites à la va-vite.

15 Août

Ca fait un moment que je n'ai pas écris dans mon journal. Je m'étais donné la résolution d'y faire quelque chose tous les jours, pourtant. Mais là, j'avais pas le moral, ou pas le temps. Aujourd'hui, d'ailleurs, c'est la dernière fois que j'y écris quelque chose.
En fait, ma toux a alarmé le médecin familial. Et depuis fin juillet, j'ai enchaîné les examens, pour savoir ce qui provoquait ma toux et mes difficultés respiratoires.
J'ai arrêté le sport. Je n'ai jamais fumé de ma vie. J'avais une hygiène de vie irréprochable. La vie est injuste.
Le verdict du médecin est tombé ce matin, par courrier, avec mes radios. Je dois y retourner la semaine prochaine. Mais c'est sans appel : j'avais la vie devant moi, il me reste un an à vivre. Ils ont trouvé une tumeur, sur mes poumons. Trop près du coeur. Inopérable.



*Poème de moi. Je suis pas poète, j'ai pas cette prétention, c'est naze, et j'vous demande de bien vouloir passer sur ma piètre performance poétique Razz



quelques passages un peu lourds, des répétitions notamment entre paragraphes (jours) qui alourdissent un peu le texte... même remarques que les autres sur le contenu du texte. voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Injuste   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Injuste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors ça c'est injuste!!!!
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» Quel dessin animé vous a le plus marqué?
» Caliméro
» C'est trop injuste... DECITRE je te hais !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: