De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bal des Willis (nouvelle fantastique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 28 Sep - 18:46

Ma premiere nouvelle fantastique, inspirée de la légende des Willis...

Je suis sujet aux insomnies; c'est ainsi qu'un soir, j'assistai à une scène bien étrange.
C'était un soir particulierement chaud, aux alentours du quinze août. Exaspéré par le sommeil qui me fuyait autant que par la chaleur, je rejetai violemment mes couvertures et me levai. Je tendis l'oreille, craignant d'avoir réveillé ma Tante chez qui je séjournais, mais le silence qui regnait sur la maison me tranquilisa. Je décidai d'aller marcher un moment dehors; en effet, j'avais pris l'habitude depuis ma plus jeune enfance d'aller mr promener dans la nuit lorsque je ne parvenais pas à m'endormir. La nuit avait toujours produit un charme secret sur mon métabolisme bien plus efficace que tous les calmants que pouvais bien me prescrire mon médecin.
Ainsi donc, je me rabillai et sortit doucement, dans cette région que je ne connaissai pas, perdue au fin fond de la Bavière.
J'avais été l'après midi même jusqu'à un petit lac dont j'avais fait le tour, situé derrière le bois. Machinalement, je m'enfonçai de nouveau sous les arbres crochus. Alors que j'arrivais en vue de l'étang, une brise froide se leva, me faisant frissonner.
La lune pâle éclairait tout de sa lumière blafarde, me donant l'impression de marcher dans un décor irréel, fantomatique. Je remarquai une piere blanche curieusent arrondie d'un côté, qui brillait sous le rayon de lune qui la frappait. Intrigué, je m'approchai et compris en voyant une inscrption gravée dans le roc que je me tenais devant une pierre tombale ranversée en arrière.Un sursaut de peur m'étrégnit lorsque je réalisai que je ne l'avais pas vue lors de ma précédante promenade... Reussisant à me maitriser, je déchiffrai difficilement l'inscrtiption:

"Margeurite Odile Marie..."

Le reste du nom était indéchiffrable, mais je parvins à lire deux dates:"1820-1839". Mort à dix-neuf ans.Cette maccabre découverte me donna la chair de poule, et bien que je ne sois pas supersticieux, je me mis à trembler et à claquer des dents en m'appercevant que, cachée en partie sous la végétation, d'autres tombes brillaient d'un éclat surnaturel, illuminées, non pas par la lune comme je l'avais tout d'abord cru, mais par en dessous... Les jambes, vacillantes, je m'approchai des autres tombes, et lu toutes les inscriptions, une à une. Tous les noms étaient effacés, mais les prénoms, tous féminins étaient bien lisibles, et je constatai que toutes étaient mortes avant vingt-cinq ans. Je tombai à genoux devant la tombe de Margueurite, terrassé par une angoisse dont je n'arrivais pas à comprendre l'origine.Ce n'était que des tombes! D'où venait donc cette sueur froide qui collait ma chemise à mon dos, et ce froid qui m'avait envahi?
Soudain,de la tombe de Margueurite qui brillait d'une lueur blanche de plus en plus éclatante, commença à s'élever une forme vaporeuse, blanchâtre, spectrale. La créature que je distinguai alors avait l'apparence d'une frêle jeune fille,d'une beauté suffocante, toute vêtue d'une robe blanche légère et brumeuse, une pousse de lierre à la ceinture,ses longs cheveux bruns noués en chignon, un voile court fixé dessus. Ses yeux aux longs cils étaient fermés, et la lueur qui émanait de sa tombe éclairait son visage aux traits fins, son nez délicat, ses pommette hautes, sa bouche parfaite; et elle passa si près de moi que le souffle de l'autre monde me caressa le visage, faisant naître en moi le désir de serrer la belle dans mes bras et de l'entraîner dans une danse éternelle. Je vis d'autre créatures converger vers la rive la plus proche du lac de leur démarche aerienne, le bas de leur robe effleurant l'herbe, et s'incliner l'une après l'autre devant une silhouette qui ne différait d'elles que par sa coiffure, ses cheveux noirs flottant librment dans son dos, son voile retenu par une couronne de lierre. Rien dans son corps ou son attidude ne contestait sa royauté évidente.
Je me mis debout, et elle sembla alors me ramarquer. Elle se tourna avec une grâce infinie vers Marguerite, et me désigna du doigt. J'étais toujours sur sa tombe. Un instant après, toute peur envolée, nous dansions, étroitement enlacés, et autour de nous dansaient les autres avec une légerté qui n'avait rien d'humain. Combien de temps passâmes nous à tourbilloner de plus en plus vite au son d'une musique étrange et inhumaine, je l'ignore, mais je commencais à m'épuiser. Margueurite, qui ne parraissait pas du tout fatiguée me retenait par ses sourires tristes qui la rendaient si belle...Nos regards s'étaient emmêlés et je ne pouvait plus le détourner de ces pupilles sans vies, sans éclats et sans joie. Et c'est en contemplant ce regard que je compris que j'allais mourir, dans les bras de cette créature. Pour quelle raison? je l'ignorais. j'étais en nage, et pourtant un froid montant du corps de Marguerite serré contre le mien me glaçait les veines; la mort m'attirait à elle à travers les bras nus de ma cavalière, je ne me sentais plus la force de lui resister, et c'est la poitrine en feu, des lumières dansant devant mes yeux que je m'écroulai contre la poitrine froide de la danseuse où ne battait plus de coeur.

je m'éveillai quelques minutes après l'aurore,là où la tombe de Marguerite se tenait quelques heures auparavant, il n'y avait plus que de l'herbe et de la bruyère, a peine applatie.

Ma tantre se mit à rire en me voyant, lorqu'après m'être trainé dans ma chambre, je redescendis fort tard, tous les muscles endoloris, avec une mine épuisée:
"On dirait que tu as passé la nuit à danser avec les Willis...
-Les Willis?
-Les fantômes assoifés de vangeance des jeunes filles abandonnées par leur fiancé ou leur amant et mortes de désespoir. On racconte qu'elles sortent de leurs tombes à minuit pour ne les regagner qu'à l'aube, et font danser les hommes qui ont le malheur de croiser leur chemin jusqu'à ce qu'ils en meurent d'épuisement, chaque Willis ayant le pouvoir, une seule fois, de laisser repartir son cavalier, après quoi, elle ne pourra plus épargner personne.
-Ma tante, y-a-t'il un cimetierre près du lac?
-Pas que je sache, ou alors, il est tellement vieux que les tombes ont disparues.
Je me laissai tomber sur ma chaise. Marguerite ne n'avait pas complêtement laissé repartir. Elle avait gardé mon coeur.

c'est un peu long je sais, masi qu'en pensez vous?


Dernière édition par Morganne le Ven 3 Oct - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lwo
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 22
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 28 Sep - 19:09

C'est pas mal, mais j'ai remarqué une incohérence qui m'a fait un peu perdre le fil de l'histoire :

Citation :
Reussisant à me maitriser, je déchiffrai difficilement l'inscrtiption:

"Margeurite Odile Marie..."

Le nom était indéchiffrable, mais je parvins à lire deux dates:"1820-1839"

Si le nom est indéchiffrable, il ne devrait pas pouvoir le déchiffrer ^^
En tout cas, ton histoire me fait beaucoup penser à Théophile Gautier ( je crois que c'est ce nom là ^^) Un maitre du fantastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 28 Sep - 19:19

Merci Lwo, mais t te trompe... tu confond le nom et le prénom...
Quand à théophie gauthier, tu as bien riaosn de dire que c'est un maitre du fantastique... IL est vraiment.... un maitre! Je n'ai jamai lu Gisèle, qui racconte aussi "Les Willis", mais je me suis renseignée sur dcette légende des pays de l'est pour écrire ma nouvelle... C'est peut etre pour ca que ca ta fair epnser a Théophile Gauthier...
En tout cas merci de m'avoir lue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lwo
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 22
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 28 Sep - 20:42

Ah oui désolée ^^'
Je ne connaissais pas cette légende, et je suis contente de l'avoir découverte grâce à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoop
Star des Plumes
Star des Plumes


Féminin
Nombre de messages : 3496
Age : 22
Localisation : En train de m'arracher les cheveux en pensant à tous les livres qu'il faut que je lise/que je veux lire/dont je n'arrive pas à trouver le temps pour les lire.
Loisirs : Geeker, pour changer.
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain.
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Lun 29 Sep - 20:02

C'est bien écrit et l'idée est très intéréssante. Par contre, il y a PLEIN de fautes d'orthographe. Relis s'il te plaît la prochaine oifs car ce ne sont que des fautes de frappes et elles sont donc facilement corrigibles. Si tu as encore des erreurs après, je ferais une petite correction.

C'est un des seul point négatif. Sinon j'aime beaucoup et c'est très bien. Bravo à toi! Wink

_________________
"[...]
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. O mondaine inconstance !
Ce qui est ferme, est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance."

Joachim du Bellay, Antiquités, III

Nana <3 Hachi forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 3 Oct - 20:26

désolée pour les fautes de frappes, je suis une vraie pas douée de l'ordi, je corrige ca des que possible!
merci pour vos commentaires, ca fait plaisir, si vous avez des conceils, n'hésitez pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 3 Oct - 20:39

ca y est, corrigé! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lwo
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 22
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 3 Oct - 20:42

J'ai une tite question : je peux utiliser les Willis comme créatures dans mon histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 5 Oct - 18:34

ca depend, tu veux te faire publier? parce que je veux m'en servir aussi pour un bouquin que je veux faire éditer, alors il vaudrait mieux qu'on fasse pas du copier coller! ceci dit, tu as tout a fait le droit, puisque c'est une légende vieille de plus de deux siècles et qu'elle ne m'appartient pas! je te conseille de faire comme moi: fait des recherches sur les Willis et modifie la légende de facon a te l'approprier, mets y une touche de Lwo, et ca évitera le copier coller accidentel! en plus, le légende gagnera en richesse, amuse toi avec, c'est la meilleure facon de faire un truc qui sort qui sorte du lot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lwo
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 22
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Lun 6 Oct - 0:26

De toute manière, je n'ai aucune envie de me faire publier alors ^^ En tout cas merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 10 Oct - 20:20

Merci? de quoi? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lwo
Plume bien attrapée
Plume bien attrapée


Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 22
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Sam 11 Oct - 12:35

D'avoir écrit cette super nouvelle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nausicaa
Plume habituée
Plume habituée


Féminin
Nombre de messages : 691
Age : 20
Localisation : sur ma petite planète (astéroide B612,vous connaissez ?)
Loisirs : équitation , lecture et ordi
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : Ecrivain
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 12 Oct - 12:36

Elle est géniale cette nouvelle ! Je connaissais à peu près l'histoire des Willis mais pas qu'ellee pouvaient laisser en vie un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacô
Bonne Plume
Bonne Plume


Masculin
Nombre de messages : 438
Age : 24
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Dim 12 Oct - 19:51

Morganne a écrit:


Je suis sujet(sujette si tu parles de toi ...) aux insomnies; c'est ainsi qu'un soir, j'assistai à une scène bien étrange.
C'était un soir particulièrement chaud, aux alentours du quinze août. Exaspéré(e) par le sommeil qui me fuyait autant que par la chaleur, je rejetai violemment mes couvertures et me levai. Je tendis l'oreille, craignant d'avoir réveillé ma Tante chez qui je séjournais, mais le silence qui régnait sur la maison me tranquillisa. Je décidai d'aller marcher un moment dehors; en effet, j'avais pris l'habitude depuis ma plus jeune enfance d'aller me promener dans la nuit lorsque je ne parvenais pas à m'endormir. La nuit avait toujours produit un charme secret sur mon métabolisme bien plus efficace que tous les calmants que pouvait bien me prescrire mon médecin.
Ainsi donc, je me rhabillai et sorti doucement, dans cette région que je ne connaissais pas, perdue au fin fond de la Bavière.
J'avais été l'après midi même jusqu'à un petit lac dont j'avais fait le tour, situé derrière le bois. Machinalement, je m'enfonçai de nouveau sous les arbres crochus. Alors que j'arrivais en vue de l'étang, une brise froide se leva, me faisant frissonner.
La lune pâle éclairait tout de sa lumière blafarde, me donnant l'impression de marcher dans un décor irréel, fantomatique. Je remarquai une pierre blanche curieusement arrondie d'un côté, qui brillait sous le rayon de lune qui la frappait. Intrigué(e), je m'approchai et compris en voyant une inscription gravée dans le roc que je me tenais devant une pierre tombale renversée en arrière. Un sursaut de peur m'étreignit (bien que je ne pense pas que le verbe soit le mieux approprié) lorsque je réalisai que je ne l'avais pas vue lors de ma précédente promenade... Réussissant à me maitriser, je déchiffrai difficilement l'inscrtiption:

"Marguerite Odile Marie..."

Le reste du nom était indéchiffrable, mais je parvins à lire deux dates:"1820-1839". Mort à dix-neuf ans.Cette maccabre découverte me donna la chair de poule, et bien que je ne fûs pas supersticieux (ah merde, c'est donc bien un mec ton héros), je me mis à trembler et à claquer des dents en m'appercevant que, cachées en partie sous la végétation, d'autres tombes brillaient d'un éclat surnaturel, illuminées, non pas par la lune comme je l'avais tout d'abord cru, mais par en dessous... Les jambes, vacillantes, je m'approchai des autres tombes, et lu toutes les inscriptions, une à une. Tous les noms étaient effacés, mais les prénoms, tous féminins étaient bien lisibles, et je constatai que toutes étaient mortes avant vingt-cinq ans. Je tombai à genoux devant la tombe de Marguerite, terrassé(e) par une angoisse dont je n'arrivais pas à comprendre l'origine. Ce n'était que des tombes! D'où venait donc cette sueur froide qui collait ma chemise à mon dos, et ce froid qui m'avait envahi?

Soudain,de la tombe de Marguerite qui brillait d'une lueur blanche de plus en plus éclatante, commença à s'élever une forme vaporeuse, blanchâtre, spectrale. La créature que je distinguai alors avait l'apparence d'une frêle jeune fille,d'une beauté suffocante, toute vêtue d'une robe blanche légère et brumeuse, une pousse de lierre à la ceinture,ses longs cheveux bruns noués en chignon, un voile court fixé dessus. Ses yeux aux longs cils étaient fermés, et la lueur qui émanait de sa tombe éclairait son visage aux traits fins, son nez délicat, ses pommette hautes, sa bouche parfaite; et elle passa si près de moi que le souffle de l'autre monde me caressa le visage, faisant naître en moi le désir de serrer la belle dans mes bras et de l'entraîner dans une danse éternelle. Je vis d'autres créatures converger vers la rive la plus proche du lac de leur démarche aérienne, le bas de leur robe effleurant l'herbe, et s'incliner l'une après l'autre devant une silhouette qui ne différait d'elles que par sa coiffure, ses cheveux noirs flottant librement dans son dos, son voile retenu par une couronne de lierre. Rien dans son corps ou son attitude ne contestait sa royauté évidente.
Je me mis debout, et elle sembla alors me remarquer. Elle se tourna avec une grâce infinie vers Marguerite, et me désigna du doigt. J'étais toujours sur sa tombe. Un instant après, toute peur envolée, nous dansions, étroitement enlacés, et autour de nous dansaient les autres avec une légèreté qui n'avait rien d'humain. Combien de temps passâmes nous à tourbillonner de plus en plus vite au son d'une musique étrange et inhumaine, je l'ignore, mais je commençais à m'épuiser. Marguerite, qui ne parraissait pas du tout fatiguée me retenait par ses sourires tristes qui la rendaient si belle...Nos regards s'étaient emmêlés et je ne pouvais plus le détourner de (ses)ces pupilles sans vies, sans éclats (s'il n'y en a pas, il ne faut aps de "s" non plus Wink) et sans joie. Et c'est en contemplant ce regard que je compris que j'allais mourir, dans les bras de cette créature. Pour quelle raison? je l'ignorais. j'étais en nage, et pourtant un froid montant du corps de Marguerite serré contre le mien me glaçait les veines; la mort m'attirait à elle à travers les bras nus de ma cavalière, je ne me sentais plus la force de lui résister, et c'est la poitrine en feu, des lumières dansant devant mes yeux que je m'écroulai contre la poitrine froide de la danseuse où ne battait plus de coeur.

Je m'éveillai quelques minutes après l'aurore, là où la tombe de Marguerite se tenait quelques heures auparavant, il n'y avait plus que de l'herbe et de la bruyère, à peine applatie.

Ma tantre se mit à rire en me voyant, lorqu'après m'être trainé dans ma chambre, je redescendis fort tard, tous les muscles endoloris, avec une mine épuisée:
"On dirait que tu as passé la nuit à danser avec les Willis...
-Les Willis?
-Les fantômes assoiffés de vengeance des jeunes filles abandonnées par leur fiancé ou leur amant et mortes de désespoir. On racconte qu'elles sortent de leurs tombes à minuit pour ne les regagner qu'à l'aube, et font danser les hommes qui ont le malheur de croiser leur chemin jusqu'à ce qu'ils en meurent d'épuisement, chaque Willis ayant le pouvoir, une seule fois, de laisser repartir son cavalier, après quoi, elle ne pourra plus épargner personne.
-Ma tante, y-a-t'il un cimetière près du lac?
-Pas que je sache, ou alors, il est tellement vieux que les tombes ont disparues.
Je me laissai tomber sur ma chaise. Marguerite ne n'avait pas complètement laissé repartir. Elle avait gardé mon coeur.

Bah c'est pas mal du tout! Je me suis dit que je ne pouvais pas laisser passer ton histoire. J'ai essayé de corriger un peu tout ce qu'il me semblait faux xD.
Bref, sinon histoire parlant... la danse est jolie. Tu dis que c'est un peu long, moi je dirais que c'est trop court. On n'a pas assez de temps de s'imprégner. Au pire, coupe ta nouvelle en deux, si tu as peur que ça nous fasse trop d'un coup. Mais, je rajouterai plus de descriptifs, plus d'adjectifs, plus de passions qui prouvent que Marguerite a bien gardé son coeur justement.

Donc voilà, ceci était mon opinion, j'espère qu'il te plaira Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 17 Oct - 20:47

merci paco! sauf que je sais pas si tu as fait une lecture tres attentive... as tu compris qu'il s'agissait d'un homme, comme en témoignent les accords (non non, ce ne sont pas des fautes!^^) merci pour ton avis, tou bien réfléchi, je je pense que tu as raison, il nous faut plus de temps pour s'impregner de l'atmosphere, le probleme, c'est que la nouvelle est un genre qui ne s'attarde sur rien, j'ai peur de rater mon coup, et d'enlever une des caractéristiques du genre a ma nouvelle. En tout cas, je peux toujours rajouter quelques adectifs et quelques adverbes de ci de la..

Merci Nausicaa! pour l'histoire de laisser repartir les hommes, c'est moi qui ai legerement traficoté la légende pour me l'approprier et puis aussi pour pouvoir mener mon récit a la premiere personne et au passé, si il meurt à la fin, il risque d'avoir du mal a raconter cette histoire... En tout cas, je suis contente que ca te plaise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacô
Bonne Plume
Bonne Plume


Masculin
Nombre de messages : 438
Age : 24
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 17 Oct - 22:06

Oui, je l'ai dit plus loin que en fait je m'étais rendu compte que le narrateur était de sexe masculin. Mais j'ai eu la flemme de tout renlever le début de mes corrections (surtout que j'avais tout mis entre parenthèses, ça ne gênait donc pas trop ^^'.)

Et qu'appelles-tu caractéristiques de la nouvelle? Du moment que tu conserves qu'une seule trâme... en une seule histoire. Le nombre de pages n'est pas limité pour une nouvelle Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 17 Oct - 22:14

nan, mais dans mon cours, ya écrit "contrairement au roman, la nouvelle ne s'attarde que tres peu sur les détails, les emotions... etc" donc j'ai essayé de respecter ca.... mais bon, je peux peut etre bien faire une entorse a la sacro-sainte(aux yeux de ma prof de francais)liste de caractéristiques de la nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacô
Bonne Plume
Bonne Plume


Masculin
Nombre de messages : 438
Age : 24
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 17 Oct - 22:19

Arf... faudra lui présenter quelques titres à ta prof alors.
Si les émotions peuvent être dépeintes. Sur ce qu'il faut éviter de s'attarder, c'est sur le passé des personnages par exemple. Sauf si c'est vraiment clef... mais dans ce cas là, il faut éviter de blablater de l'entourage du personnage...
Mais bon, si, les émotions doivent être présentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Sam 18 Oct - 16:42

ok, monsieur le scientifique adorateur des maths lol! je suis vaincue! je vais voir quand j'aurai le courage de retravailler^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacô
Bonne Plume
Bonne Plume


Masculin
Nombre de messages : 438
Age : 24
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Sam 18 Oct - 19:48

Monsieur le scientifique te mets ses éprouvettes là où il pense Twisted Evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne
Bonne Plume
Bonne Plume


Féminin
Nombre de messages : 297
Age : 23
Localisation : perdue au milieu d'un ocean blanc dans un monde entre deux constellations
Loisirs : equitation et ecriture theatre chant lecture....
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : écrivain et poète
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Ven 24 Oct - 19:32

c'est ca penses y, et arrete de flooder! geek lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bal des Willis (nouvelle fantastique)   Aujourd'hui à 15:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bal des Willis (nouvelle fantastique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Fantastique
» Le livre (nouvelle fantastique)
» Poupée (nouvelle fantastique )
» Mini-nouvelle fantastique
» Janet FRAME (Nouvelle-Zélande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: