De l'encre dans les veines

Une plume au bout des doigts, un monde derrière la tête...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: La Mort   Dim 3 Fév - 20:00

Voici une nouvelle récente que je viens d'écrire

Je me suis jurée de ne jamais pleurer, de ne jamais faiblir. La faiblesse c'est la mort et la mort elle est si près de moi en ce moment que je ne peux prendre le risque de lui ouffrir ne serait-ce qu'une infime interstice entre mes bras croisés.
Je la vois parfois, dans son long manteau noir, faite d'un voile de soie obscure tenant sa faux entre ses doigts pâles serrés autour du manche. Elle avance vers moi dans un frôlement de tissus légers, m'observant de son regard aveugle. Elle m'effraies, me fait peur. Et lorsqu'elle me tend les bras, je me recrocville encore plus sur le dallage froid. Elle a toujours était là, à côté de moi, m'accompagnant à chaque pas mais se trouvant toujours invisible à mon regard joyeux. Parfois, lorsqu'un voile de larme masquait mes yeux verts il me semblait entrevoir une silouhette floue devant moi mais elle finissait toujours par s'éclipser lorsqu'un être cher à mon coeur venait me serrer dans ses bras, chassant ma tristesse.
Maintenant je la voies toujours. Elle se tint constemment à côté de moi, droite, impassible comme un roc que les vagues destructrices de la mer frappait inlassablement ou que le vent giflait avec furreur mais elle ne pliait jamais sous leur forces. Un roc de pierre froide, glacé même au toucher j'en suis sure. Comment la fin pourrait-elle être douce et agréable ? Non ce n'est que gel et peur qui m'attendent dans ses bras tout comme ses pavés sur lesquels je suis assise avec tous ces gens autour de moi.
Eux aussi tremblent. Ils se serrent les uns contre les autres pour garder plus efficacement la chaleur précieuse de leur corps. Que fais-je ici ? Je n'en sais rien. Je sais juste que je ne voudrais pas me trouver là mais que le choix ne m'appartient pas. Je ne me souviens que de cette nuit froide ou je trainais dans ce quartier mal famé. J'avais voulu faire la fière à la nuit tombée, montrer que mon ombre pouvait se dessiner sur le sol de goudron de ces rues dangeureuse sans qu'elle ne soit rejointe par une autre aux intentions loins d'être pacifique. J'avais voulu faire la fière. Le résultat c'est qu'à présent je suis là, enfermée, prisonnière dans cette pièce sans chauffage ni lumière avec tous ces jeunes si semblables à moi, qui eux aussi s'étaient montrés arrogant et en payer mainteannt le prix fort...comme moi...Qu'elle idiote j'ai été !
Je les vois, ces hommes de la nuit, armés de leur armes à feu dont le métal étincelle dans le noir quand on le voit pointé vers soi. Eux qui nous enlevés avaient-ils raison ? J'ai désobéis je le sais mais est-ce une raison valable pour me faire du mal ? Nous ne le méritons pas. S'il vous plait laissez nous partir. Ôtez nous ces chaînes qui nous entravent et donnez nous la clef de cette porte aux couleurs ternies qui n'est qu'un barreau dans notres prison, barreau que nous voulons ouvrir pour quitter cet endroit maudit des dieux pour ne jamais y revenir. Mais non ils n'écoutent pas les cris de mon coeur et le message de mon regard. Ils ignorent les hurlement des gens autour de moi se contentant de tirer dans le tas avec leurs outils de mort. Je laisse échapper un gémissement de supplique lorsque l'une des balles m'atteint à la jambe, serrant les dents refusant mes larmes signe de ma faiblesse.
Et je la vois une nouvelle fois. La Faucheuse aux contours de plus en plus net dans son nuage de brume sombre. Pourquoi me suit-elle ainsi ? Pourquoi ne disparaît-elle pas comme avant ? Est-ce parce que cette fois je prends conscience que je ne pourrais pas m'échapper, que cette fois nul bras réconfortant ne viendront me serrer dans une étreinte protectrice ? Elle avance vers moi, cette Dame Noire, inexorablement elle avance vers moi. Je ne la vois plus froide et agressive. Elle a un sourire rassurant qui emprisonne mon regard, ainsi que deux mains douces et fraiche qui viennent se poser sur mes bras nus. Elle me regarde tendrement, me murmure des paroles de gentillesse, m'assure que je me sentirais mieux après. Et je l'écoute. J'oublies ma prétendue force et je la regarde tandis qu'elle se redresse. Et lorsque levant haut sa faux parcourue d'un unique reflet mortelle je ferme les yeux. Alors l'arme blanche ou noire s'abbat sur moi tandis qu'une seule larme roule sur ma joue, témoint de ma faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1011
Age : 23
Localisation : dans les étoiles
Loisirs : dessiner, lire, snowboard, ski, randonné ...
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : 500 gramme de dessinateur, une touche de poète, un soupcon d'écrivain c'est môa !!
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: La Mort   Lun 4 Fév - 20:07

étrange, mais super bien écrit, comme toujours !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clochettedu39.skyrock.com
Sin'Alta
Plume confirmée
Plume confirmée


Féminin
Nombre de messages : 1023
Age : 22
Localisation : « Ce qui rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre. »
Loisirs : « Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister. »
Catégorie (Ecrivain,Poète,Dessinateur,Photographe) : « Sans abus, le pouvoir perd sa saveur. »
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: La Mort   Lun 4 Fév - 22:09

Merci clochette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Mort   Aujourd'hui à 15:27

Revenir en haut Aller en bas
 
La Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?
» Kinshasa, Mort de Taty de JB mpiana
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'encre dans les veines :: Ecrivains :: Les oeuvres :: Nouvelles-
Sauter vers: